Un projet conservateur menace la sécurité et l’autonomie des femmes immigrantes parrainées par leur conjoint

Par Mis en ligne le 17 avril 2011

Montréal, le 13 avril 2011 – La Fédération des femmes du Québec dénonce les chan­ge­ments pro­po­sés par le gou­ver­ne­ment conser­va­teur au régime de par­rai­nage des conjoint.e.s et demande aux partis poli­tiques de se posi­tion­ner contre le projet. La veille des élec­tions, Citoyenneté et Immigration Canada a publié un avis sug­gé­rant que cer­tains conjoints par­rai­nés n’aient droit qu’à une rési­dence per­ma­nente « condi­tion­nelle » pour une période de 2 ans ou plus. « Le projet répond à un faux pro­blème et a pour consé­quence de mena­cer la sécu­rité et l’autonomie des femmes par­rai­nées » de dénon­cer Alexa Conradi, la pré­si­dente de la FFQ.

Le projet vise à dis­sua­der les soi-disant « mariages frau­du­leux » et cible seule­ment les per­sonnes qui se sont mariées depuis deux ans ou moins et qui font une demande de par­rai­nage. « Ce projet condam­ne­rait des femmes à rester dans des mariages ingrats ou vio­lents de peur de perdre leur statut de rési­dente per­ma­nente et d’être ren­voyées dans leur pays d’origine et sépa­rées de leurs enfants, » pour­suit-elle. « Déjà, le sys­tème actuel de par­rai­nage implique une grande dépen­dance pour la par­rai­née ; avec ces chan­ge­ments, on ouvri­rait tout grand la porte à la mani­pu­la­tion et au contrôle. »

La FFQ dénonce l’empressement de régler un pro­blème non-docu­menté à la veille des élec­tions et craint que les chan­ge­ments soient appli­qués rapi­de­ment sans débat réel. « Les couples fai­sant une demande de par­rai­nage doivent déjà four­nir un ensemble de preuves de l’authenticité du mariage pour être admis­sibles. Cette pro­po­si­tion conser­va­trice semble plutôt utile pour nour­rir les pré­ju­gés à l’effet que le Canada soit envahi par des immi­grants frau­du­leux », de s’inquiéter la présidente.

-30-

Fédération des femmes du Québec : 514-876-0166, poste 1501 ; cel­lu­laire 514-717-4847 ; www​.ffq​.qc​.ca.

Source : Fédération des femmes du Québec (FFQ)

Les commentaires sont fermés.