GNL : on continue le combat

Roger Rashi

Le gouvernement Legault cherche à gagner du temps car il sait que, d’une part, l’opposition sociale au projet est très forte et que, d’autre part, le financement de GNL est fragile.

Le report de la publication du Rapport du BAPE au 25 mars est intéressant pour les mouvements qui cherchent à se mobiliser contre le prochain budget de la CAQ, budget  qui devrait sortir aussi vers la fin mars-début avril. Cela met la table pour une possibilité de mobilisation convergente, liant justice sociale et environnementale, au courant du mois de mars.

D’ores et déjà le MÉPAQ (Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec), qui représente la gauche du mouvement communautaire, appelle à une mobilisation populaire  le 18 mars prochain sur les thèmes conjoints de justice sociale et justice environnementale. http://www.mepacq.qc.ca

De plus, un appel à la convergence des luttes, signé par plus d’une trentaine d’organismes syndicaux, communautaires et environnementaux, est en préparation.  La déclaration s’intitule « Justice sociale, justice écologique : même combat ! Déclaration de la Convergence pour la sortie de crise ».  https://forms.gle/PasSkDacNHJmqqDM8

Tous ces éléments devraient faire partie du plan de campagne et de mobilisation de QS d’ici au printemps. N’oublions pas que la mobilisation autour de GNL est la première étape de la campagne pour une relance juste, verte et solidaire, campagne votée et confirmée lors des deux derniers conseils nationaux du parti.