Budget du Québec 2010-2011

Se donner le Québec qu’on veut

Analyse de la CSN

Mis en ligne le 11 octobre 2010

Le budget 2010-2011 du gou­ver­ne­ment Charest ne marque rien de moins qu’une rup­ture du pacte social liant les Québécoises et les Québécois et leur gouvernement.

Dans le but de retrou­ver l’équilibre bud­gé­taire en 2013-2014 et de réduire le far­deau de la dette à long terme, le gou­ver­ne­ment s’éloigne consi­dé­ra­ble­ment des valeurs et des prin­cipes qui sont au centre de l’action de l’État qué­bé­cois depuis des décen­nies, en ayant davan­tage recours à des taxes et tarifs régres­sifs ainsi qu’en rédui­sant for­te­ment la crois­sance des dépenses de pro­grammes sans égard aux besoins de la population.

Tout en se récla­mant des arti­sans de la Révolution tran­quille, le gou­ver­ne­ment Charest se fait plutôt le fos­soyeur des valeurs fon­da­men­tales qui sont à la base du Québec moderne, telles que l’égalité des chances, l’égalité devant la mala­die et la pro­gres­si­vité du régime fiscal.

Lisez la suite (PDF – 32 pages – 360k)

Les commentaires sont fermés.