Good bye, oncle Sam ?

Mis en ligne le 20 mai 2008

1993. Exit l’URSS et le rêve d’un modèle de développement alternatif. Les peuples (de préférence pauvres) marchent à pas forcés vers le néolibéralisme depuis que les plans d’ajustement structurels font rage au Sud. On s’achemine vers une dévaluation de 50 % du franc CFA ouestafricain. Le libéralisme semble incontournable. La première guerre du Golfe a, d’ailleurs, démontré à l’envi que la nouvelle architecture des relations internationales tourne comme une toupie autour des desiderata de Washington. L’OMC est en gestation. Nul doute, la libéralisation du commerce mondial aura lieu. Les maîtres de l’époque en ont décidé.

Par Xavier Dupret* (Octobre 2007)

Good bye, oncle Sam ?

* Chercheur au GRESEA – Groupe de recherches pour une stratégie économique alternative.


Source : Gresea asbl


Les commentaires sont fermés.