Good bye, oncle Sam ?

Mis en ligne le 20 mai 2008

1993. Exit l’URSS et le rêve d’un modèle de déve­lop­pe­ment alter­na­tif. Les peuples (de pré­fé­rence pauvres) marchent à pas forcés vers le néo­li­bé­ra­lisme depuis que les plans d’ajustement struc­tu­rels font rage au Sud. On s’achemine vers une déva­lua­tion de 50 % du franc CFA oues­ta­fri­cain. Le libé­ra­lisme semble incon­tour­nable. La pre­mière guerre du Golfe a, d’ailleurs, démon­tré à l’envi que la nou­velle archi­tec­ture des rela­tions inter­na­tio­nales tourne comme une toupie autour des desi­de­rata de Washington. L’OMC est en ges­ta­tion. Nul doute, la libé­ra­li­sa­tion du com­merce mon­dial aura lieu. Les maîtres de l’époque en ont décidé.

Par Xavier Dupret* (Octobre 2007)

Good bye, oncle Sam ?

* Chercheur au GRESEA – Groupe de recherches pour une stra­té­gie éco­no­mique alter­na­tive.


Source : Gresea asbl

Les commentaires sont fermés.