Rien pour les professionnelles en soins (FIQ)

Par Mis en ligne le 26 juin 2010

Montréal, le 25 juin 2010 – La Fédération inter­pro­fes­sion­nelle de la santé du Québec – FIQ reçoit posi­ti­ve­ment l’entente de prin­cipe entre le Front commun, dont la FIQ fait partie, et le gou­ver­ne­ment du Québec, mais elle tient à rap­pe­ler que rien n’est encore réglé pour les condi­tions de tra­vail de ses 58 000 pro­fes­sion­nelles en soins infir­miers et car­dio­res­pi­ra­toires. « Cette entente de prin­cipe vise uni­que­ment le salaire, la retraite, les droits paren­taux et les dis­pa­ri­tés régio­nales. Nous allons pré­sen­ter cette entente à nos délé­guées le 30 juin pro­chain, mais le gou­ver­ne­ment n’a encore rien mis sur la table pour amé­lio­rer le quo­ti­dien des infir­mières, infir­mières auxi­liaires, inha­lo­thé­ra­peutes et per­fu­sion­nistes membres de notre Fédération », de déplo­rer Régine Laurent, pré­si­dente de la FIQ.

La négo­cia­tion au point mort

Depuis que les délé­guées ont rejeté una­ni­me­ment les der­nières offres du gou­ver­ne­ment la semaine der­nière, aucune autre ren­contre n’a eu lieu à la table de négo­cia­tion sec­to­rielle de la FIQ. « La pré­si­dente du Conseil du trésor réité­rait, ce matin, son sou­hait de régler éga­le­ment avec nos membres. Et bien, si c’est le cas, nous atten­dons l’appel de la partie patro­nale. Nous sommes tou­jours dis­po­nibles pour reprendre la négo­cia­tion. Cependant, une chose est cer­taine : aucune entente ne sera pos­sible sans une volonté réelle du gou­ver­ne­ment de solu­tion­ner, dès main­te­nant, les pro­blèmes du réseau de la santé par la mise en place de mesures struc­tu­rantes. Ces mesures sont essen­tielles afin de donner de l’espoir à nos pro­fes­sion­nelles qui tra­vaillent actuel­le­ment dans le réseau de la santé, mais éga­le­ment fon­da­men­tales pour s’assurer d’un nombre suf­fi­sant de pro­fes­sion­nelles qui pour­ront offrir des soins de santé acces­sibles et de qua­lité à la popu­la­tion qué­bé­coise », de pour­suivre madame Laurent.

La cam­pagne d’appui continue

La cam­pagne d’appui lancée par la Fédération en début de semaine conti­nue. La popu­la­tion qué­bé­coise est invi­tée à signer la péti­tion en ligne au www​.appuyons​la​fiq​.qc​.ca. Sous le thème « Pour que le sys­tème de santé ne soit pas réduit à une trousse de der­niers soins » la popu­la­tion et les orga­nismes peuvent ainsi signi­fier leur appui aux reven­di­ca­tions des pro­fes­sion­nelles en soins membres de la FIQ.

À propos de la FIQ

La Fédération inter­pro­fes­sion­nelle de la santé du Québec – FIQ repré­sente 58 000 membres, soit la grande majo­rité des pro­fes­sion­nelles en soins infir­miers et car­dio­res­pi­ra­toires œuvrant dans les éta­blis­se­ments publics québécois.

–30–

Renseignements :

Sandra Gagné, com­mu­ni­ca­tions FIQ

Cellulaire : 514 796-5093

Les commentaires sont fermés.