Manifestation pour le droit au logement

Mis en ligne le 04 février 2014

2-FRAPRU

Au Québec, il manque de loge­ments sociaux, pas d’argent !

Presque 228 000 ménages loca­taires du Québec doi- vent consa­crer plus de la moitié de leur revenu pour se loger, au détri­ment de leurs autres besoins essen­tiels. Pourtant, le gou­ver­ne­ment qué­bé­cois ne finance, bon an, mal an, que 3000 nou­veaux loge­ments sociaux. Dans le pro­chain budget, il devrait en pré­voir beau­coup plus ; pour le FRAPRU, ça en prend au moins 50 000 en 5 ans.

Québec pré­tend ne pas avoir assez d’argent pour faire plus, mais il ne cesse d’accorder des abris fis­caux et d’autres avan­tages aux grandes entre­prises et aux contri- buables fortunéEs. Selon le FRAPRU, d’autres choix sont pos­sibles pour mieux répar­tir la richesse.

Simplement en remet­tant en place la taxe sur le capi­tal des banques et des autres ins­ti­tu­tions finan­cières qui a été abolie par Québec en 2011, il irait cher­cher à chaque année 600 mil­lions $ avec les­quels il pour­rait construire 7000 loge­ments sociaux de plus par an que les 3000 ac- tuels. En effet, les banques sont riches, très riches ! En 2012, les six pre­mières banques cana­diennes ont enre­gis- tré à elles seules des pro­fits nets de 29,6 mil­liards $ !

Bref, de l’argent, il y en a ! Il faut juste avoir le cou­rage d’aller le cher­cher là où il se trouve. C’est pour le rap­pe­ler que le FRAPRU et ses membres mani­fes­te­ront à Mon- tréal, quelques semaines avant le pro­chain budget du gou­ver­ne­ment.

Joignez-vous à nous, le dimanche 9 février.

Le Québec a les moyens de mieux assu­rer LE DROIT AU LOGEMENT !

Organisée par le FRAPRU

Les commentaires sont fermés.