L’AFPC appuie le plan d’action du NPD

L’Alliance de la Fonction publique du Canada applaudit le Nouveau Parti démocratique, qui a dévoilé, vendredi, un plan pour protéger les services publics et défendre les droits des fonctionnaires fédéraux.

Paul Dewar, député d’Ottawa-Centre, et Nycole Turmel, candidate néodémocrate pour la circonscription de Hull-Aylmer et autrefois présidente de l’AFPC, ont présenté conjointement un plan d’action clair qui vise à protéger l’intégrité de la fonction publique. Les néodémocrates mettront fin à l’utilisation exagérée des services de placement temporaire et protégeront les dénonciatrices et dénonciateurs.

Le plan présenté par le NPD prévoit également l’adoption d’un « code de conduite » pour le personnel ministériel ainsi que l’actualisation des mécanismes d’embauche. Il permettra aussi de veiller à ce que les nominations de cadres supérieurs soient fondées sur le principe du mérite. En outre, l’AFPC est enchantée de constater que les néodémocrates protégeront les fonctionnaires dont l’opinion experte ne concorde pas avec la vision gouvernementale et qu’ils resserreront la surveillance qu’exerce le Commissariat à l’intégrité du secteur public.

La population canadienne compte sur les services publics et cela est encore plus vrai quand les temps sont durs. Les services publics contribuent à l’édification des collectivités et à la stabilité des familles. Les familles à revenu moyen profitent de services publics d’une valeur approximative de 41 000 $, ce qui représente 63 % de leur revenu.

Le dernier budget conservateur renfermait un énième examen pangouvernemental des programmes. Cet examen vise à procéder à des coupes de l’ordre de 4 milliards de dollars, engendrant sans doute une réduction drastique des services et des emplois.

Le gouvernement fédéral dit vouloir réduire les dépenses. Qu’il investisse alors dans les services publics plutôt que de miser sur des services de placement temporaire dispendieux.

L’AFPC se réjouit de voir que le parti néodémocrate s’engage à protéger et à renforcer les services publics. Le syndicat continuera à inciter les autres partis à prendre le même engagement.

Demandez aux candidates et candidats : Que comptez-vous faire pour protéger et promouvoir les services publics?

Lisez ce que les membres de l’AFPC disent au sujet de la protection des services publics. Visitez notre site Facebook « Et si j’étais député… »