Journée internationale des femmes

Deux actions : Une lutte locale, une lutte mondiale

Par Mis en ligne le 07 mars 2011

MONTRÉAL, le 6 mars – La Fédération des femmes du Québec (FFQ) invite la population à souligner la Journée internationale des femmes de 2011 de deux façons.

Affiche 8 mars 2011Le 8 mars, la FFQ invite la popu­la­tion à défendre le sys­tème public de santé en se joi­gnant au Collectif 8 mars, formé de dif­fé­rents groupes de femmes et d’organisations syn­di­cales qué­bé­coises, qui cas­sera la croûte au Complexe Desjardins sur l’heure du midi afin de « casser » la logique « uti­li­sa­teur-payeur » que le gou­ver­ne­ment Charest cherche à ins­tau­rer dans le réseau public de santé. Il s’agit d’un ras­sem­ble­ment où les femmes, en ce 8 mars, disent NON à la taxe santé ! Cette taxe est dis­cri­mi­na­toire envers les femmes et mine l’intégrité du sys­tème public de santé.

En soirée à 18h, joi­gnons-nous à la marche orga­ni­sée par le Comité des femmes de diverses ori­gines, notam­ment pour sou­li­gner le cou­rage et la déter­mi­na­tion des femmes révo­lu­tion­naires en Algérie, Bahreïn, Djibouti, Égypte, Iran, Libye, Maroc, Tunisie, Yémen,Oman, Jordanie, Palestine et Syrie dans leur lutte pour la liberté, la jus­tice et la démo­cra­tie. Appuyons-les afin qu’elles puissent conti­nuer à occu­per toute la place qui leur revient dans la redé­fi­ni­tion de leurs pays.

Inspirons-nous d’elles pour insuf­fler de l’espoir à notre mou­ve­ment ici. Une mili­tante qué­bé­coise partie en Tunisie, Ariane Brunet, nous pro­pose ce qui suit : « Alors que nos démo­cra­ties nous écrasent sous le poids du tout béné­fice, d’une consom­ma­tion, fut-elle verte, et que le gou­ver­ne­ment cana­dien étouffe nos espaces citoyens, nous, fémi­nistes, avons inté­rêt à sortir dans la rue et pro­fi­ter de la brise prin­ta­nière qui nous arrive du Moyen-Orient ». Rendez-vous Square Atwater à 18 heures.

Renseignements :Fédération des femmes du Québec, cel­lu­laire : 514-717-4847, bureau, 514-876-0166, site : www​.ffq​.qc​.ca

Les commentaires sont fermés.