Réussite du premier colloque des Journées Michel-Chartrand

Mis en ligne le 08 avril 2008

Participation remarquée de l’illustre syndicaliste

Longueuil, le 30 mars 2008 – À l’initiative de plu­sieurs citoyens et citoyennes enga­gés de la rive-sud de Montréal, « Les Journées Michel-Chartrand » orga­ni­sait son pre­mier col­loque dont le thème était « L’appauvrissement des classes moyennes et popu­laires ».

Alors que la pré­sence de mon­sieur Michel Chartrand était sou­hai­tée par les orga­ni­sa­teurs dans le but de lui rendre hom­mage à l’ouverture du col­loque, le célèbre ora­teur a décidé de par­ti­ci­per acti­ve­ment aux dis­cus­sions du début à la fin.
En effet, plus de 75 par­ti­ci­pants et par­ti­ci­pantes ont eu la chance d’entendre le coloré nona­gé­naire s’exprimer sur chacun des sujets qui ont été abor­dés tout au long de la fin de semaine. Le samedi a servi à tracer l’état des lieux alors que la jour­née de dimanche a permis d’aborder des pistes de solu­tion.

De nom­breux inter­ve­nants, d’horizons divers, y par­ti­ci­paient. Parmi ceux-ci, Pierre Dubuc du SPQ libre, Françoise David de Québec soli­daire, Nicole Jetté du Front commun des per­sonnes assis­tées sociales et Donald Cuccioletta, spé­cia­liste de la poli­tique amé­ri­caine. On sou­hai­tait par ce col­loque que les idées pro­gres­sistes trouvent écho sur la place publique afin de sti­mu­ler les débats. Les par­ti­ci­pants se sont déjà donné rendez-vous l’an pro­chain pour la 2e édi­tion.

Le prin­ci­pal objec­tif de l’organisme « Les Journées Michel-Chartrand», est de pro­mou­voir et faire de l’éducation popu­laire en poli­tique sociale et dans le monde du tra­vail. Des actions dignes du per­son­nage comme en fai­sait foi sa pré­sence en fin de semaine.

Les commentaires sont fermés.