La nouvelle école capitaliste

Par , , , Mis en ligne le 04 novembre 2012

La nou­velle école capi­ta­liste,
Christian Laval, Francis Vergne, Pierre Clément, Guy Dreux,
Paris, éd. La Découverte, 2011, p. 274

La post­face inédite de La nou­velle école capi­ta­liste est à télé­char­ger ci-des­sous.

Présentation de l’éditeur

Ce qui res­semble aujourd’hui à un sabo­tage de l’école – sup­pres­sions de classes, réduc­tion des effec­tifs ensei­gnants et appau­vris­se­ment de la condi­tion ensei­gnante – ne suffit pas à carac­té­ri­ser la muta­tion his­to­rique de l’école. Celle-ci ne joue plus seule­ment une fonc­tion dans le capi­ta­lisme, comme l’ont montré les ana­lyses cri­tiques des années 1970 : elle se plie de l’intérieur à la norme sociale du capi­ta­lisme. L’« employa­bi­lité » est le prin­cipe et l’objectif de la nor­ma­li­sa­tion de l’école, de son orga­ni­sa­tion et de sa péda­go­gie. L’école devient peu à peu un sys­tème hié­rar­chisé d’entreprises pro­duc­trices de « capi­tal humain » au ser­vice de l’« éco­no­mie de la connais­sance ».

Elle cherche moins à trans­mettre une culture et des savoirs qui valent pour eux-mêmes qu’elle ne tente de fabri­quer des indi­vi­dus aptes à s’incorporer dans la machine éco­no­mique. Les effets inéga­li­taires de la concur­rence, la muti­la­tion cultu­relle intro­duite par la logique des « com­pé­tences » ou la pro­lé­ta­ri­sa­tion crois­sante du monde ensei­gnant révèlent la perte d’autonomie de l’école par rap­port au nou­veau capi­ta­lisme et aux luttes des classes sociales autour de l’enjeu sco­laire.

Dans ce livre de combat et de théo­rie, les auteurs cherchent à renou­ve­ler la socio­lo­gie cri­tique de l’éducation en ins­cri­vant les muta­tions de l’institution sco­laire et uni­ver­si­taire dans celles du capi­ta­lisme contem­po­rain. Ils entendent ainsi donner à tous ceux qui se sentent concer­nés par cette pro­blé­ma­tique émi­nem­ment poli­tique les outils d’analyse pour construire une alter­na­tive convain­cante et réso­lue.

Fichier à télé­char­ger
Postface à La nou­velle école capi­ta­liste [PDF – 68.54 Ko]

Une réponse à “La nouvelle école capitaliste”