Amir Khadir appelle les étudiants à la grève !

Amir Khadir s’attend à ce que les étudiants du Québec sortent en grand nombre dans la rue cet automne.

Amir Khadir appelle les étudiants à débrayer en masse cet automne. Le porte-parole du parti Québec solidaire et seul député élu de sa formation politique à l’Assemblée nationale a lancé cette invitation aux étudiants du Cégep de Granby lors d’une conférence, mardi midi. Celui qui se décrit comme un « objecteur de conscience » souhaite un soulèvement encore plus grand que la grève générale de 2005.

C’est le débat sur les frais de scolarité qui alimente l’ire du politicien. « Dans une société comme la nôtre, l’éducation devrait être gratuite. On devrait même fournir le logement et l’alimentation des étudiants », a-t-il ajouté en entretien avec Granby.enregion.ca à sa sortie de l’auditorium.

Sous le thème, « Quel est le rôle des objecteurs de conscience dans une société comme la nôtre ? », la conférence a eu lieu dans le cadre d’une série de café-philo, mise sur pied par un professeur.

Au cours de son allocution devant environ 75 étudiants, Amir Khadir a imploré les étudiants à rester éveillés, à s’informer des « décisions que les gouvernements prennent en notre nom ».

Il s’indigne notamment du fait que les sociétés développées mènent « une guerre en sourdine » contre l’environnement. Des impacts dont on va voir les « dégâts » dans les prochaines années.

Québec solidaire en progression

Au sujet de la progression de sa formation politique, le député de Mercier prévoit une nouvelle percée, mais se garde de dire où. « Je prédis que Québec solidaire va faire une percée importante quelque part au Québec, ailleurs qu’à Montréal, mais je me garde de vous dévoiler à quel endroit », a-t-il indiqué après son allocution.

Amir Khadir préfère voir son parti prendre de l’ampleur de façon lente et progressive que de voir ses appuis « gonfler comme une balloune ».


Photo : Ugo Giguère tiré de http://cowansville.enregion.ca/