Système de Santé : la France au premier rang, les USA au dernier

Mis en ligne le 27 février 2008

Alors que la Commission Castonguay vient de remettre son rap­port pro­po­sant une vaste contre-réforme du sys­tème de santé au Québec qui sug­gère une pri­va­ti­sa­tion accrue des ser­vices de santé, voici une étude qui donne à réflé­chir sur les modèles amé­ri­cains et bri­tan­niques dont se sont lar­ge­ment ins­pi­rés les auteurs du rap­port.

La France est en tête, et des États-Unis bons der­niers, pour la mise en oeuvre de soins médi­caux rapides et effi­caces, selon une enquête por­tant sur les décès évi­tables menée dans 19 pays indus­tria­li­sés.

L’étude inti­tu­lée « Mesure des per­for­mances de santé publique par pays. Mise à jour » « Measuring the Health of Nations : Updating an Earlier Analysis », menée par le Commonwealth Fund et publiée dans le numéro de janvier/​février [2008] de la revue Health Affairs évalue la capa­cité des pays déve­lop­pés à mettre rapi­de­ment et effi­ca­ce­ment en oeuvre les soins médi­caux qui sont néces­saires à la popu­la­tion.

L’étude a été effec­tuée par des cher­cheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Elle exa­mine chez les sujets âgés de moins de 75 ans, la mor­ta­lité qui aurait pu être évitée par des soins médi­caux rapides et effi­caces adaptés.Les cher­cheurs ont décou­vert que la plu­part des pays étu­diés avaient vu le nombre de leurs décès évi­tables bais­ser en moyenne de 16 pour cent. De leur côté, les États-Unis n’ont connu qu’un petit mieux de quatre pour cent seule­ment.

Le Commonwealth Fund, orga­ni­sa­tion sans but lucra­tif qui a financé l’étude, s’est déclaré inquiet devant ces résul­tats. « Il est frap­pant de voir les Etats-Unis être dis­tan­cés sur cet indi­ca­teur fon­da­men­tal de per­for­mance du sys­tème de santé », a déclaré Cathy Schoen, vice Présidente du Commonwealth Fund, qui note que « cer­tains pays rédui­saient les décès évi­tables plus rapi­de­ment, et avec des dépenses bien plus faibles. »

Les 19 pays, par ordre de per­for­mances décrois­santes sont : France, Japon, Allemagne, Australie, Autriche, Canada, Danemark, Finlande, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Norvège, Portugal, Espagne, Suède, les Nations Royaume et les Etats-Unis.

healthcare.jpg

Certains pays pré­sentent une amé­lio­ra­tion spec­ta­cu­laire entre les deux périodes d’étude (1997-1998 et 2002-2003) et ont dépassé les États-Unis, qui n’ont montré qu’une légère amé­lio­ra­tion. Les États-Unis qui étaient clas­sés 15è sur 19 en 1997-98, sont passés à la der­nière place en 2002-03. « Il est remar­quable que tous les pays aient sen­si­ble­ment pro­gressé, à l’exception des Etats-Unis » a déclaré Ellen Nolte, l’auteur prin­ci­pal de l’étude.

Si les États-Unis avaient eu d’aussi bons résul­tats que l’un des trois pre­miers pays étu­diés, ils auraient évité 101 000 décès par an, remarquent les cher­cheurs.


Source : Contre info, tra­duc­tion Opus Incertum

Les commentaires sont fermés.