Système de Santé : la France au premier rang, les USA au dernier

Mis en ligne le 27 février 2008

Alors que la Commission Castonguay vient de remettre son rapport proposant une vaste contre-réforme du système de santé au Québec qui suggère une privatisation accrue des services de santé, voici une étude qui donne à réfléchir sur les modèles américains et britanniques dont se sont largement inspirés les auteurs du rapport.

La France est en tête, et des États-Unis bons derniers, pour la mise en oeuvre de soins médicaux rapides et efficaces, selon une enquête portant sur les décès évitables menée dans 19 pays industrialisés.

L’étude intitulée « Mesure des performances de santé publique par pays. Mise à jour » « Measuring the Health of Nations : Updating an Earlier Analysis », menée par le Commonwealth Fund et publiée dans le numéro de janvier/février [2008] de la revue Health Affairs évalue la capacité des pays développés à mettre rapidement et efficacement en oeuvre les soins médicaux qui sont nécessaires à la population.

L’étude a été effectuée par des chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Elle examine chez les sujets âgés de moins de 75 ans, la mortalité qui aurait pu être évitée par des soins médicaux rapides et efficaces adaptés.Les chercheurs ont découvert que la plupart des pays étudiés avaient vu le nombre de leurs décès évitables baisser en moyenne de 16 pour cent. De leur côté, les États-Unis n’ont connu qu’un petit mieux de quatre pour cent seulement.

Le Commonwealth Fund, organisation sans but lucratif qui a financé l’étude, s’est déclaré inquiet devant ces résultats. « Il est frappant de voir les Etats-Unis être distancés sur cet indicateur fondamental de performance du système de santé », a déclaré Cathy Schoen, vice Présidente du Commonwealth Fund, qui note que « certains pays réduisaient les décès évitables plus rapidement, et avec des dépenses bien plus faibles. »

Les 19 pays, par ordre de performances décroissantes sont : France, Japon, Allemagne, Australie, Autriche, Canada, Danemark, Finlande, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Norvège, Portugal, Espagne, Suède, les Nations Royaume et les Etats-Unis.

healthcare.jpg

Certains pays présentent une amélioration spectaculaire entre les deux périodes d’étude (1997-1998 et 2002-2003) et ont dépassé les États-Unis, qui n’ont montré qu’une légère amélioration. Les États-Unis qui étaient classés 15è sur 19 en 1997-98, sont passés à la dernière place en 2002-03. « Il est remarquable que tous les pays aient sensiblement progressé, à l’exception des Etats-Unis » a déclaré Ellen Nolte, l’auteur principal de l’étude.

Si les États-Unis avaient eu d’aussi bons résultats que l’un des trois premiers pays étudiés, ils auraient évité 101 000 décès par an, remarquent les chercheurs.


Source : Contre info, traduction Opus Incertum


Les commentaires sont fermés.