Hausse des droits de scolarité

Des syndicats et associations étudiantes de l’Université Laval appuient le mouvement étudiant et dénoncent la hausse des droits de scolarité

À la population québécoise et aux membres de la communauté lavalloise.

Par Mis en ligne le 29 mars 2012

carre-rougeLe gou­ver­ne­ment du Québec pro­pose une hausse annuelle des droits de sco­la­rité de 325 $ par an pen­dant 5 ans, soit une aug­men­ta­tion de près de 75 %, pour un total de 1 625 $. Il en coû­tera alors 3 793 $ pour étu­dier à l’université, 4 700 $ en incluant les frais affé­rents. Cette hausse mas­sive des droits de sco­la­rité aura divers impacts socioé­co­no­miques pré­vi­sibles, dont l’augmentation du taux d’endettement des étu­diantes et étu­diants ainsi qu’une dimi­nu­tion de l’accessibilité à l’enseignement supé­rieur et donc une baisse de la fré­quen­ta­tion uni­ver­si­taire. De plus, plu­sieurs études ont récem­ment démon­tré que cette aug­men­ta­tion de la contri­bu­tion finan­cière des étu­diantes et étu­diants n’aura qu’un effet négli­geable sur le finan­ce­ment des uni­ver­si­tés. La solu­tion est ailleurs !

Les signa­taires de cette lettre, syn­di­cats et asso­cia­tions étu­diantes de l’Université Laval, appuient le mou­ve­ment étu­diant et dénoncent la logique vou­lant que la hausse des droits de sco­la­rité soit la meilleure voie au finan­ce­ment des uni­ver­si­tés. Il est impé­ra­tif, selon nous, de mettre d’abord fin au désen­ga­ge­ment de l’État qué­bé­cois dans l’enseignement supé­rieur. Ensuite, il importe de réaf­fir­mer, haut et fort, les mis­sions fon­da­men­tales des uni­ver­si­tés que sont l’enseignement, la recherche et les ser­vices à la collectivité.

Par cette aug­men­ta­tion de 1 625 $, nous croyons que l’accessibilité aux études uni­ver­si­taires sera gran­de­ment dimi­nuée et que nos uni­ver­si­tés connai­tront une baisse de fré­quen­ta­tion ce qui, à long terme, sera néfaste pour l’ensemble de la société québécoise.

Les orga­ni­sa­tions signataires :
Association des étu­diantes et des étu­diants de Laval ins­crits aux études supé­rieures Inc. (ÆLIÉS)
Confédération des asso­cia­tions d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Laval (CADEUL)
Syndicat des auxi­liaires de recherche et d’enseignement de l’Université Laval (SA2RE)
Syndicat des char­gées et char­gés de cours de l’Université Laval inc. (SCCCUL)
Syndicat des employés et employées de l’Université Laval (SEUL)

Les signa­taires repré­sentent plus de 40 000 étu­diants et tra­vailleurs, membres de la com­mu­nauté lavalloise.

– 30 –

(AELIÉS) Marc-André Carle, pré­sident au 418 656-7190
(CADEUL) Sébastien Harvey, pré­sident au 418 656-7931
(SA2RE) Louis-David Poirier, pré­sident au 418 380-5890
(SCCCUL) Puma Freytag, pré­sident au 418 656-2202
(SEUL) Luc Brouillette, pré­sident au 418 656-2131 poste 8586

Les commentaires sont fermés.