À Dakar, un autre Forum social mondial : celui de la santé

Par Mis en ligne le 13 février 2011

Le 6 février 2011, veille de l’ouverture du Forum social mon­dial, les par­ti­ci­pants au IVe Forum social mon­dial de la santé (FSMS) ont conclu leurs tra­vaux et tracé les pers­pec­tives pour les deux années à venir. Deux déci­sions ont été actées : la créa­tion d’un « labo­ra­toire poli­tique » et l’organisation d’une deuxième confé­rence mon­diale, en 2013, regrou­pant gou­ver­ne­ments et « société civile ».

D’abord, se mettre d’accord sur les mots et les concepts. Protection sociale et sécu­rité sociale ne recouvrent, en effet, ni les mêmes réa­li­tés ni les mêmes objec­tifs selon les conti­nents et les pays. Tandis qu’en France la pro­tec­tion sociale com­prend quatre branches de la Sécurité sociale (vieillesse, assu­rance mala­die, acci­dents du travail/​maladies pro­fes­sion­nelles et famille), aux­quelles s’ajoutent la dépen­dance, les assu­rances chô­mage, les per­sonnes âgées et les per­sonnes en situa­tion de han­di­cap, les pays d’Amérique latine et d’Afrique sont étran­gers à cette codi­fi­ca­tion.

Brésil, Venezuela, Equateur, Bolivie construisent actuel­le­ment une théo­rie de la pro­tec­tion sociale dans laquelle ils incluent éga­le­ment l’accès à l’eau potable, le loge­ment, les trans­ports publics, l’éducation, la qua­lité de l’environnement. Cette démarche « hors normes » crée un véri­table bouillon­ne­ment d’idées. Elle inter­roge et bous­cule les défi­ni­tions his­to­riques de la Sécu vue par les Européens de l’Ouest. Pour les Africains, encore très lar­ge­ment privés de pro­tec­tion sociale, le débat ne fait que com­men­cer.

Conférence Mondiale sur le Développement de Systèmes Universels de Sécurité Sociale, Brasilia, Brésil, 1-5 Décembre 2010

Le « labo­ra­toire poli­tique » dont la créa­tion a été déci­dée par le Forum social mon­dial de la santé (FSMS) vise donc à tracer des pistes pays par pays, région par région, pour conduire à l’universalité de la sécu­rité sociale et de la pro­tec­tion sociale. Quant à la confé­rence mon­diale de 2013 – dont les Brésiliens seront sans doute la che­ville ouvrière, comme pour la pre­mière édi­tion en décembre 2010 – elle sera pré­pa­rée par des ini­tia­tives locales, natio­nales et régio­nales. Reste encore à défi­nir l’échelle des régions.

Une confé­rence andine (regrou­pant l’Amérique latine) sera à coup sûr orga­ni­sée. Espérons que les Vénézuéliens, absents au FSMS de Dakar, y contri­bue­ront acti­ve­ment. Les Africains, eux, cherchent à s’appuyer sur les mou­ve­ments de jeunes et de femmes, « ceux et celles qui se bougent et portent l’espoir de chan­ge­ment ». Les orga­ni­sa­tions fran­çaises pré­sentes, l’Union des familles laïques (UFAL) notam­ment, pro­posent une ini­tia­tive régio­nale fran­co­phone « Nord/​Sud », incluant la France, la Belgique, les quatre pays du Maghreb, les 13 pays de la CDAO. Elle pour­rait se tenir au Maroc.

Les orga­ni­sa­tions par­ti­ci­pant à ce IVe Forum ont conscience de l’ambition de leur démarche. Elles savent qu’elle englobe une plu­ra­lité de droits jusqu’alors objets de luttes sec­to­rielles menées par des syn­di­ca­listes, des poli­tiques et des asso­cia­tifs, dans chaque pays comme au sein du Forum Social Mondial (FSM). Mais c’est jus­te­ment la dimen­sion poli­tique impul­sée par les repré­sen­tants des mou­ve­ments sociaux bré­si­liens et du gou­ver­ne­ment du Brésil qui crée la dyna­mique. Une approche qui oblige à répondre à des ques­tions clés : « Quel Etat vou­lons-nous ? Que fai­sons-nous pour conqué­rir le pou­voir ? ».

Sur les deux fronts, résis­tances à la pri­va­ti­sa­tion et au déman­tè­le­ment des droits sociaux – comme en France et dans les pays de l’Union euro­péenne – , et créa­tion d’alternatives poli­tiques, le Forum Social Mondial de la Santé bous­cule l’altermondialisme clas­sique.



Merci à Mémoire des luttes
Source : http://​www​.medelu​.org/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​le720
Date de paru­tion de l’article ori­gi­nal : 08/02/2011
URL de cette page : http://​www​.tlax​cala​-int​.org/​a​r​t​i​c​l​e​.​a​s​p​?​r​e​f​e​r​e​n​c​e​=3793

Libellés : Forum social mon­dial de la santéFSMSalter­mon­dia­lisme

Les commentaires sont fermés.