Grève étudiante : les conditions de déclenchement de la grève sont atteintes

Par Mis en ligne le 13 février 2012

Montréal, le 9 février 2012 – La Coalition large de l’ASSÉ (CLASSE) annonce offi­ciel­le­ment que les condi­tions de déclen­che­ment de la grève géné­rale étu­diante ont été atteintes cet après-midi, alors que le plan­cher de 20 000 étu­diants et étu­diantes déte­nant un mandat de grève a été dépassé. Le déclen­che­ment de la grève géné­rale illi­mi­tée étu­diante est donc immi­nent.

La CLASSE convoque donc les repré­sen­tantes et repré­sen­tants des médias à une confé­rence de presse, mardi le 14 février pro­chain, afin d’annoncer la suite de son plan d’action.

  • Quoi : Conférence de presse de la CLASSE
  • Quand : Mardi le 14 février, 11h00
  • Où : 1212 rue Panet à Montréal (Centre St-Pierre)

Fondée par l’ASSÉ au Cégep de Valleyfield le 3 décembre 2011, la Coalition large de l’ASSÉ (CLASSE) est une coa­li­tion d’associations étu­diantes contre toute hausse des frais de sco­la­rité. Elle ras­semble pré­sen­te­ment plus de 70 000 membres dans les cégeps et uni­ver­si­tés du Québec.

Associations étudiantes en grève !

  • Association facul­taire des étu­diants en arts (AFÉA-UQAM) : 3612 membres
  • Mouvement des étu­diantes et étu­diants en ser­vice social de l’Université Laval (MESSUL) 1er cycle : 450 membres
  • Association des cher­cheurEs en socio­lo­gie (ACCÈS) : 99 membres

Liste des mandats de grève générale illimitée

Total des asso­cia­tions étu­diantes ayant un mandat de grève illi­mi­tée – en attente du déclen­che­ment :

  • 21 asso­cia­tions étu­diantes
  • Regroupant +/- 20 470 étu­diantes et étu­diants
  • Sur 5 campus

Lire l’article Liste des man­dats de grève géné­rale illi­mi­tée

Une réponse à “Grève étudiante : les conditions de déclenchement de la grève sont atteintes”

  1. tessier louis etienne dit :

    Vous devriez sou­metre des solu­tions bud­ge­taires et pro­fi­ter de la grève pour forcer le gou­ver­ne­ment à ne plus finan­cer les mili­taires en pre­nant le finan­ce­ment mili­taire pour redi­ri­ger l’argent vers les étu­diant ou encore de bâtir des écoles dans les pays dans le besoin. Ça ferait d’une pierre deux coups. L’énorme masse d’étudiant en grève, la ques­tion de stop­per le finan­ce­ment mili­taire et le besoin de finan­ce­ment des école relèvent de la même pro­blé­ma­tique et de la même solu­tion. En fait c’est une oppor­tu­nité de joindre 2 grand débats qui se solu­tionnent par des déci­sion intel­li­gentes. J’espere que vous pro­fi­te­rez de la grève etu­diante pour sou­metre sur vos piquets de grève les solu­tion ade­quates. Car lorsque vous serez sur le marché du tra­vail des gens pro­fi­te­ront de vos contri­bu­tions en taxes et impôts.

    SVP CHANGER LE COURS DES CHOSE DANS LES PAYS DANS LE BESOIN. NE DEVENEZ PAS DES PAIYEUR DE TAXE AVEUGLEs ET EXIGEZ QUE LES DÉPENSES MILITAIREs SOIENT RÉINVESTIES EN ÉDUCATION ET EN CONSTRUCTION D’ÉCOLE DANS LES PAYS DANS LE BESOIN.