Vaincre!

Les temps actuels sont la scène d’un gros paradoxe. D’une part, dans toutes les régions du monde, de vastes mouvements populaires lèvent le drapeau de la justice et de la démocratie. Non seulement ils prennent la rue mais ils gagnent la « bataille des idées », discréditant l’accaparement des richesses par le 1 %. Des « printemps » de toutes sortes et sous plusieurs appellations (arabes, québécois, turc, thaïlandais, brésilien, espagnol, grec, américain), surgissent chaque semaine. D’autre part, les systèmes opaques, point d’intersection entre le pouvoir politique et l’élite économique, non seulement résistent, mais approfondissent l’assaut contre les peuples, derrière le mince vernis de systèmes se prétendant démocratiques, mais de de plus en plus excluantes. Cette dichotomie est lourde de sens. Du côté des mouvements populaires, on sait pourtant qu’il faut être patient, déterminé, stratégique. De vastes alliances sont mises en place. Des moyens innovateurs sont utilisés pour déjouer l’adversaire. Des « petites » batailles, qui sont la plupart du temps pas si « petites » que cela, sont gagnées. De l’autre, les dominants fourbissent leurs armes. Les médias sont devenus une véritable arme de destruction massive pour diaboliser, voire criminaliser l’idée de justice sociale. Dans plusieurs élections, le jeu est manipulé pour faire apparaître de fausses « alternances » : la droite « extrême, la droite « civilisée, le « centre » qu’on présente maintenant comme la « gauche ». Il y a peu de débats, peu d’espace, et malgré tout, de temps en temps, la voix du peuple réussit à percer, comme avec Québec Solidaire, Syriza (Grèce), le MAS (Bolivie) et ailleurs.

Intervenants :
Tony Clarke (Institut Polaris), Françoise David (co porte-parole de Québec solidaire), Gabriel Nadeau-Dubois (militant étudiant), Judy Rebick (essayiste et féministe), Jacques Létourneau (Président de la CSN), Donna Larivière  (Femmes autochtones du Québec) et Clayton Thomas Muller (Indigenous Environmental Network)

Animation : Benoît Lacoursière (Militant de prof contre la hausse et président du syndicat des enseignant-es du cégep de Maisonneuve)

Quand ?
22 août 2014, 14h30 à 16h

Pour s’initier au sujet : 

carteLACOURSIERE_FIN