Université populaire des NCS - 2017

L’heure des brasiers

Du 17 au 19 août 2017 à Montréal

Par Mis en ligne le 08 avril 2017

Les Nouveaux Cahiers du so­cialisme (NCS) pré­sentent l’Université popu­laire des NCS 2017 sous le thème « L’heure des bra­siers ».


Présentation

Avec l’élection de Donald Trump, le monde est entré dans une nou­velle ère. Le virage vers l’« aus­té­ri­ta­risme », sous diverses formes, semble être, un peu par­tout, une ten­dance de fond. Les poli­tiques néo­li­bé­rales sont ren­for­cées (pri­va­ti­sa­tion, régle­men­ta­tion, finan­cia­ri­sa­tion débri­dée, etc.), quitte à enfon­cer davan­tage la pla­nète dans le pro­ces­sus de des­truc­tion de l’environnement et dans celui de l’accumulation pour l’accumulation.

Ces objec­tifs ne sont plus tenables. C’est alors que pour les impo­ser, le 1 % déploie un puis­sant dis­po­si­tif mili­ta­risé, repris par les médias et l’intellectualité de droite sous la forme d’un dis­cours hai­neux, raciste et xéno­phobe. C’est l’idéologie de tout-le-monde-contre-tout-le-monde, qui débouche sur un cycle de mili­ta­ri­sa­tion et de guerres « sans fin », comme le disait l’ancien pré­sident état­su­nien George W. Bush.

Devant cette vague de droite, l’ancienne gou­ver­nance key­né­sienne est aux abois. Elle s’est conver­tie depuis plu­sieurs années au social libé­ra­lisme : « parler à gauche, gou­ver­ner à droite », quitte à com­pa­tir devant les pro­blèmes des « pauvres », mais sans chan­ger quoi que ce soit aux pro­ces­sus et aux inté­rêts de classe qui sont à la racine.

L’humanité devant cette des­truc­tion pro­gram­mée ne baisse pas les bras pour autant. De vastes mobi­li­sa­tions popu­laires sur­gissent sans cesse, des divers « prin­temps » arabes et afri­cains aux grandes mobi­li­sa­tions à Barcelone, Istanbul, Buenos Aires, Athènes, Montréal, Washington, Standing Rock et ailleurs.

On résiste, on bloque la « machine ». On s’organise, on débat, on se regarde dans le miroir pour voir ce qu’on ne fait pas. On se pose des ques­tions, même si on n’a pas tou­jours les réponses. On expé­ri­mente, à petite échelle, ce que pour­rait être un monde éga­li­taire et éco­lo­giste. On essaie de faire notre place sur le ter­rain poli­tique, dans des condi­tions d’une grande adversité.

Finalement, on se dit, comme le poète cubain José Marti, que dans cette ère des bra­siers, « il ne faut y voir que la lumière ».

Qu’est ce qu’une Université populaire ?

L’Université popu­laire des NCS repose sur plus de qua­rante per­sonnes pro­ve­nant d’organisations syn­di­cales, popu­laires, fémi­nistes, éco­lo­gistes et du monde de l’enseignement. C’est un véri­table « intel­lec­tuel col­lec­tif » au ser­vice des luttes et de la construc­tion du mou­ve­ment popu­laire. L’Université des NCS n’est pas une uni­ver­sité au sens « clas­sique » du terme. L’approche n’est ni aca­dé­mique, ni livresque. Le savoir et les com­pé­tences sont nour­ries par l’interaction entre des pra­tiques et théo­ries qui émanent de tous ceux et celles qui luttent pour chan­ger le monde.

Quand ?

Du 17 au 19 août 2017.

Où ?

À l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).

Pour qui ?

L’Université popu­laire est un lieu de réflexion et de trans­mis­sion de savoir ouvert à tous et à toutes, jeunes et moins jeunes, uni­ver­si­taires ou non.

Comment s’inscrire ?

Visitez la sec­tion « Inscription » au bas de cette page.

À quoi s’attendre ?

  • Des tables-rondes, des plénières
  • Des ate­liers pour approfondir
  • Des assem­blées de convergence
  • Une atmo­sphère convi­viale, plu­ra­liste, avec de l’humour !


PROGRAMME

(en date du 2 juillet 2017)

Programme de l'Université populaire des NCS 2017

Programme de l’Université popu­laire des NCS 2017


CHANGEMENTS AU PROGRAMME

(en date du 17 août 2017)

thumbnail of Modifications-UPOP-2017-13-08-R2


HORAIRE SYNTHÈSE

Horaire-synthèse_UPOP-2017-1p


INSCRIPTION

Inscription en ligne

Formulaire et paie­ment sécu­risé via Paypal ou carte de crédit. Vous rece­vrez par cour­riel une confir­ma­tion de la tran­sac­tion, ainsi qu’une fac­ture impri­mable. Le débit appa­raî­tra sur votre relevé de carte de crédit sous l’intitulé PAYPAL *CAP-NCS. Pour tout pro­blème ou litige, adres­sez un cour­riel à : tresorerie@​cahiersdusocialisme.​org

Afin de rendre l’Université popu­laire acces­sible au plus grand nombre d’individu et de per­mettre à tous les groupes éco­no­miques de par­ti­ci­per, nous met­tons à votre dis­po­si­tion un modèle de  demande de finan­ce­ment pour vos élus. Il s’agira de per­son­na­li­ser la lettre et ensuite l’acheminer à votre élu. En espé­rant pou­voir allé­ger le far­deau finan­cier que pour­rait repré­sen­ter votre pré­sence à l’Université populaire !

Inscription postale

Vous pouvez aussi vous ins­crire par la poste en rem­plis­sant le for­mu­laire d’inscription à télé­char­ger ci-joint et en le retour­nant accom­pa­gné de votre règle­ment à l’adresse indi­quée. Télécharger le for­mu­laire d’inscription.

Appel à bénévolat

Les NCS sont à la recherche de béné­voles lors de l’événement ! Vous êtes bilingues ? Vous êtes habiles avec les médias sociaux ? Vous êtes ama­teurs de pho­to­gra­phie ? Votre par­ti­ci­pa­tion sera gra­tuite pour quelques heures d’implication béné­vole. Contactez-nous pour tous les détails !


LOGISTIQUE

Hébergement soli­daire

Vous habi­tez à Montréal et dési­rez offrir un héber­ge­ment pour l’événement ?

Téléchargez le for­mu­laire d’offre d’hébergement.

Vous habi­tez à l’extérieur de Montréal et dési­rez faire une demande d’hébergement pour l’événement ?

Téléchargez le for­mu­laire de demande d’hébergement.

Transport

Au niveau du trans­port, nous vous pro­po­sons d’utiliser amigo express. Visitez aussi les groupes Facebook de covoi­tu­rage pour réduire vos frais de transport !


PARTENAIRES

L’Université popu­laire est réa­li­sée avec la col­la­bo­ra­tion et l’appui de :

  • La Confédération des syn­di­cats natio­naux – CSN
  • La Centrale des syn­di­cats du Québec – CSQ
  • Le Conseil cen­tral du Montréal métro­po­li­tain (CCMM-CSN)
  • La Fédération natio­nale des ensei­gnantes et des ensei­gnants du Québec (FNEEQ-CSN)
  • La Fédération des ensei­gnantes et ensei­gnants de cégep (FEC-CSQ)
  • Le Syndicat des char­gées et des char­gés de cours de l’UQAM (SCCUQ)
  • Le Groupe de recherche d’intérêt public onta­rien (GRIPO)
  • ATTAC Québec
  • L’Institut de recherche et d’informations socio-éco­no­miques (IRIS)
  • Syndicat des ensei­gnantes et des ensei­gnants du Collège Lionel-Groulx
  • Syndicat des pro­fes­seur-es du Collège Marie-Victorin
  • Syndicat des ensei­gnantes et des ensei­gnants du cégep Montmorency (SEECM)
  • Syndicat des tra­vailleuses et tra­vailleurs de la CSN (STT-CSN)
  • Syndicat des char­gées et char­gées de cours de l’Université de Montréal (SCCUM)
  • Syndicat des pro­fes­seures et pro­fes­seurs de l’Université du Québec en Outaouais (SPUQO).
  • Forum social des peuples
  • Collectif pour une tran­si­tion mondiale
  • À Bâbord !
  • Relations
  • Université du Québec à Montréal

Équipe de coordination

Flavie Achard, Pierre Beaudet, Marie-Josée Béliveau, Donald Cuccioletta, Édouard Lavallière, Ghislaine Raymond, Sébastian Vielmas.


CONTACTEZ-NOUS

Si vous avez des ques­tions, com­men­taires ou besoin d’information sup­plé­men­taire, n’hésitez-pas à nous rejoindre en uti­li­sant ce for­mu­laire où en écri­vant à universite@​cahiersdusocialisme.​org

Votre nom (obli­ga­toire)

Votre email (obli­ga­toire)

Sujet

Votre mes­sage


Les commentaires sont fermés.