Tous des intellectuels…

Par Mis en ligne le 17 avril 2012

Tout groupe social, qui naît sur le ter­rain ori­gi­naire d’une fonc­tion essen­tielle dans le monde de la pro­duc­tion éco­no­mique, se crée, en même temps, de façon orga­nique, une ou plu­sieurs couches d’intellectuels qui lui apportent homo­gé­néité et conscience de sa propre fonc­tion, non seule­ment dans le domaine éco­no­mique, mais éga­le­ment dans le domaine social et poli­tique ».

Dans n’importe quel tra­vail phy­sique, même le plus méca­nique et le plus dégradé, il existe un mini­mum d’activité intel­lec­tuelle […]. C’est pour­quoi, pour­rait-on dire, tous les hommes sont des intel­lec­tuels, mais tous les hommes ne rem­plissent pas dans la société la fonc­tion d’intellectuel. […]. Il n’existe pas d’activité humaine dont on puisse exclure tout-à-fait l’intervention intel­lec­tuelle, il n’est pas pos­sible de sépa­rer l’homo faber de l’homo sapiens ».

Antonio Gramsci

Les commentaires sont fermés.