Sur l’économie étudiante. Du dégel et des prêts.

Une des qualités du monde administré contemporain est d’être lisse. Il est parfois difficile d’en articuler une critique juste, parce que ses détails les plus offensants et les plus grossiers furent polis avec le temps. Les sources d’indignation et de révolte de jadis ont tranquillement rejoint le rang d’abstractions lointaines. Les revendications ouvrières, parfois exprimées férocement, furent soumises à un marchandage efficace : les travailleurs réclamaient tout un monde, on leur a donné tout un salaire.

La suite

Par La Conspiration Dépressionniste