Suivez-nous sur Facebook
La dette : devoir de résistance

Eric Martin

Publié dans la revue Relations en octobre/​novembre 2006

(…) et dans la dou­leur de nos dépos­ses­sions
temps bêcheur et temps tel­lu­rique
j’en appelle aux arque­buses de l’aube
de toute ma force en bois debout
-Gaston Miron

L’urgence véri­table n’est pas de céder aux pres­sions adap­ta­tives du capi­ta­lisme finan­cia­risé mais bel et bien de résis­ter au mou­ve­ment d’autonomisation de l’économie avec toute la force de la parole com­mune.

Le plus alar­mant dans le dos­sier de la dette n’est pas le niveau d’endettement du Trésor qué­bé­cois, mais bel et bien la logique de dépo­li­ti­sa­tion de l’économie et de sou­mis­sion aux exi­gences du capi­ta­lisme spé­cu­la­tif et finan­cier qui trans­pa­raît dans toutes les « ana­lyses et solu­tions » pré­sen­tées à la popu­la­tion du Québec ces der­niers mois.

Suite...
Genèse de la sociologie marxiste au Québec

Un article publié dans la revue Sociologie et socié­tés, vol. 37, no 2, automne 2005, pp. 183-207. Montréal : Les Presses de l’Université de Montréal.

Suite...
Construisons l’alternative plutôt que l’alternance
22 octobre 2007
Gauche / Mouvements sociaux

BRAOUEZEC Patrick

16 octobre 2007

http://​www​.europe​-soli​daire​.org/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​l​e7850

Rénover, refon­der à la gauche du PS, c’est une idée en ges­ta­tion depuis plus de vingt ans. Elle a accom­pa­gné les crises iden­ti­taires du Parti com­mu­niste dans les années 1980 et elle a mûri au gré de ses sou­bre­sauts. De textes à foison, en appels à répé­ti­tion, de forums en réunions, rien n’a émergé de façon pérenne. Seuls des espoirs tem­po­raires, mais fina­le­ment sans len­de­main comme la vic­toire du non au réfé­ren­dum sur la Constitution euro­péenne, ont consti­tué des éclair­cies dans ce ciel bouché. Des mil­liers de citoyens observent avec per­plexité ces bal­bu­tie­ments de l’offre poli­tique de la gauche radi­cale émiet­tée. Des mili­tants du PC, des Verts, de la LCR, du PS, du MRC, du PRG… se demandent com­ment sortir du laby­rinthe. L’impatience est pal­pable. Le décou­ra­ge­ment aussi.

Suite...
Des mots et des choses
22 octobre 2007
Gauche / Mouvements sociaux

11 octobre 2007

Par

http://​www​.mou​ve​ments​.info/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​le181

QUESTIONS QUI FACHENT. Une gauche authen­tique doit-elle se défi­nir comme anti­ca­pi­ta­liste ou anti­li­bé­rale ? L’antilibéralisme est au mieux un signi­fiant flot­tant dési­gnant un front du refus qui irait de la gauche révo­lu­tion­naire au paci­fisme théo­lo­gique.

Suite...
L’IRIS publie une nouvelle étude sur la faisabilité de la gratuité scolaire
16 octobre 2007
Gauche / Mouvements sociaux

L’Institut de recherche et d’informations socio-éco­no­miques (IRIS) vient tout juste de publier une nou­velle étude sur la fai­sa­bi­lité de la gra­tuité sco­laire.

Suite...
André Gorz (1923 – 2007) Cinquante ans de nouvelle gauche

mardi 16 octobre 2007, par Simon Tremblay-Pepin

http://​www​.pres​se​gauche​.org/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​le977

Le 24 sep­tembre, le phi­lo­sophe fran­çais André Gorz s’est enlevé la vie. Lui et sa femme Dorinne – à qui il a dédi­cacé la vaste majo­rité de ses livres et consa­cré son ultime ouvrage – ont pris cette der­nière déci­sion com­mune dans leur maison de Vosnon où ils s’étaient reti­rés. Ces morts viennent clore une sai­sis­sante his­toire intel­lec­tuelle qui s’étend sur 50 ans de publi­ca­tions et qui repré­sente une des pen­sées les plus inté­res­santes que la gauche fran­çaise a pro­duites au XXe siècle. Parcours rapide d’une vie incon­nue (ou igno­rée ?) au Québec.

Suite...
L’avenir de la gauche au Québec
16 octobre 2007
Gauche / Mouvements sociaux

Nous ne pou­vons pas parler du futur de la gauche au Québec sans réflé­chir à son passé pour la simple raison que le futur est lié au passé, et au pré­sent. En effet, il y a un véri­table fossé entre les idées qu’épousent la nou­velle géné­ra­tion de mili­tants et celles de la der­nière géné­ra­tion.

Suite...
Un autre marxisme pour un autre monde
16 octobre 2007
Gauche / Mouvements sociaux

Dans la tour­mente de la mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale, la gauche est entrée en réces­sion. La France, pays de l’exception sup­po­sée, s’aligne sur une situa­tion désor­mais quasi géné­rale : un affai­blis­se­ment his­to­rique de l’antagonisme entre des pré­ten­tions poli­tiques rivales. Assumant le dis­cours de la droite réac­tion­naire et une poli­tique éco­no­mique libé­rale, M. Nicolas Sarkozy est par­venu à se faire entendre des couches popu­laires les plus fra­gi­li­sées. Il a réussi à convaincre que lui seul détient les moyens de réa­li­ser les espoirs qu’incarnait la gauche, dont il rallie les idéo­logues et neu­tra­lise les chefs de file. La conver­gence ultime l’a-t-elle emporté sur la « lutte finale » ?

Suite...
« Les deux âmes du socialisme » ou la dialectique des fins et des moyens…

SAMARY Catherine
15 sep­tembre 2007
Cette contri­bu­tion consti­tue la conclu­sion d’un recueil coor­donné par Jean Batou, centré sur « Les deux âmes du socia­lisme » de Hal Draper. Ouvrage à paraître en 2008 aux Editions Syllepses [voir en fin d’article sa pré­sen­ta­tion].
« L’aspiration à une éman­ci­pa­tion par en haut est le prin­cipe qui a sans cesse dominé les socié­tés de classe et d’oppression poli­tique au cours des siècles. C’est la pro­messe per­ma­nente faite par tout pou­voir domi­nant afin que le peuple conti­nue à sol­li­ci­ter une pro­tec­tion d’en haut plutôt que de cher­cher lui-même à se libé­rer du besoin d’être pro­tégé » nous dit Hal Draper dans l’introduction de son essai « Les deux âmes du socia­lisme ».

Suite...
Combattre le monothéisme du marché

La revue Mouvements anime un débat inté­res­sant sur les pers­pec­tives de la gauche. Voici un texte qui s’inscrit dans ce débat par un cher­cheur mili­tant.

Suite...