Suivez-nous sur Facebook

Numéro 20, Automne 2018

Les groupes populaires face à l’État

Couverture du numéro

À propos de ce numéro

Dixième anniversaire des NCS

Avec ce numéro 20, les NCS célèbrent leurs 10 ans d’existence. Ce numéro traite de la situation complexe et difficile des groupes s’inscrivant dans les mouvements populaires au Québec – groupes de l’action communautaire autonome, du mouvement populaire, du mouvement féministe et de nombreux autres. Assaillis par les politiques restrictives et instrumentalisantes de l’État, épuisés par le manque de ressources, ils sont amenés à se questionner sur leur mission fondamentale, au moment où la restructuration néolibérale privatise, individualise et fragmente la société. Ce dossier explore les aspects systémiques et conjoncturels de cette situation critique des groupes populaires. Face aux défis, de nouvelles pistes sont identifiées pour à la fois défendre ces groupes et relancer les luttes.

Table des matières

Nouveaux Cahiers du socialisme

N° 20, automne 2018

 

Table des matières

 

Les NCS

Le dix prochaines années

Pierre Beaudet

 

DOSSIER - LES GROUPES POPULAIRES FACE À L’ÉTAT

Introduction au dossier

Pierre Beaudet, Jocelyne Bernier, Mathilde Grandgonnet et Sébastien Rivard

Enjeux contemporains

• À bout de souffle

L’action communautaire en 2018

Céline Métivier

• Comment bloquer le démantèlement du secteur public dans les soins de santé et les services sociaux ?

Jacques Benoît

• Les mouvements populaires doivent prendre l’initiative contre le racisme systémique

Entrevue avec Will Prosper

Pierre Beaudet

• Écologistes et forestiers face à l’État

Une histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Christophe Aura

• Les organisations syndicales régionales peuvent-elles être des passerelles entre le mouvement ouvrier et le mouvement populaire ?

Thomas Collombat

• « Aider les pauvres »

Les revers de la philanthropie

Annabelle Berthiaume

• La transformation sociale au cœur de la lutte pour la reconnaissance

Marie Leclerc

Histoire et théories

• Regarder dans le rétroviseur pour mieux avancer…

Les luttes urbaines d’aujourd’hui à hier

Pierre Hamel

• Les mouvements des femmes au Québec : acteurs incontournables de changement social

Le Groupe des 13

• Que retenir de la lutte des garderies populaires ?

Yves Rochon

• Du municipal au municipalisme

Jonathan Durand Folco

Résistances

• Manon Massé : la politique par en bas

Pierre Beaudet et Mathilde Grandgonnet

• Luttes populaires à Pointe-Saint-Charles : résistance et résilience

Jocelyne Bernier et Karine Triollet

• Le FRAPRU : quarante ans de luttes face à l’État

François Saillant

• Lutte unitaire contre l’austérité : bilan et perspectives de la Coalition Main rouge

Véronique Laflamme

• La bataille des 15 dollars de l’heure

L’expérience du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants

Cheolki Yoon et Jorge Frozzini

• -Hoodstock à Montréal-Nord, un carburant pour le socialisme ?

Guillaume Hébert, Wissam Mansour, Nargess Mustapha et Will Prosper

• Le nouveau pouvoir noir aux États-Unis

Rose M. Brewer

• CPE en péril : l’histoire d’un saccage

Marie-Claude Gagnon

• Les enjeux de l’économie sociale en Argentine

Guillermo Cieza

PARCOURS MILITANT

• Entrevue avec Édith Cloutier, directrice du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Julie Perreault

BILAN DE LUTTES

• La campagne 5-10-15 : un chapitre de plus à une longue lutte pour un salaire minimum décent

Mélanie Gauvin et Virginie Larivière

• Soutien ou animation : quel rôle pour une association de circonscription d’un parti politique comme Québec solidaire ?

Alexandre Leduc

PERSPECTIVES

• Repenser l’État et l’impérialisme

Salar Mohandesi

• Pour relancer les perspectives anti-impérialistes

Ronald Cameron et Pierre Beaudet

• La mondialisation d’hier à aujourd’hui

Claudio Katz

• Réalité et dérives de l’extrême droite au Québec.

Entrevue avec David Morin

Stéphane Chalifour

NOTES DE LECTURE

• Pierre Dardot et Christian Laval, L’ombre d’octobre. La Révolution russe et le spectre des soviets

Pascale Dufour

• Raju J. Das, Marxist Class Theory for a Skeptical World

Pierre Leduc

• Normand Baillargeon, Anarchisme et éducation. Anthologie. Tome I – 1793-1918

Wilfried Cordeau

• Jean Lamarre, Le mouvement étudiant québécois des années 1960 et ses relations avec le mouvement international

Guillaume Tremblay-Boily

• Yuval Noah Harari, Homo deus. Une brève histoire de l’avenir

Louis Desmeules

LES AUTEURES ET AUTEURS

 

 

 

ERRATA

 

Dans le dernier numéro des NCS (no 19), l’article « Les défis du féminisme autochtone. Entretien avec Wildia Larivière » écrit par Ryoa Chung commençait par un poème de Natasha Kanapé Fontaine dont la transcription n’était pas exacte.

Les Nouveaux Cahiers du socialisme présentent toutes leurs excuses à Mme Fontaine.

 

Voici le texte restitué publié dans le Manifeste Assi (Mémoire d’encrier, 2014).

 

Je suis trois femmes en une

je suis la fille

la mère la grand-mère

 

Je suis ma grand-mère

ma mère

moi

 

Je suis la lune la terre la mer

ma mémoire

mes entrailles mon sang

un tremblement territoire

un grondement d’ancêtres

le cœur les matrices vidées

 

Je heurte

un tambour immense

asséché.

 

Natasha Kanapé Fontaine

 

 

 

Articles en lien avec ce numéro

Bilan des luttes
Soutien ou animation : quel rôle pour une association de circonscription d’un parti politique comme Québec solidaire ?
25 septembre 2018
Conjonctures et actualités

De nos jours, la joute poli­tique se joue beau­coup autour de la per­son­na­lité des chefs de parti et de leur capa­cité de placer quelques « lignes » dans les médias. L’information en continu et les réseaux sociaux ne font qu’accentuer cette ten­dance. Or, dans cer­taines cir­cons­crip­tions où les résul­tats sont serrés, la force d’une asso­cia­tion de cir­cons­crip­tion peut peser suf­fi­sam­ment lourd pour faire pen­cher la balance lors d’un scru­tin géné­ral. Pour un parti en émer­gence ne béné­fi­ciant pas du sou­tien de l’élite média­tique ou finan­cière, la base mili­tante est sou­vent la seule res­source sur laquelle comp­ter. Ce fut et c’est encore le cas pour Québec soli­daire (QS), un parti qui se réclame des urnes et de la rue. Dans le pré­sent texte, nous ana­ly­se­rons le cas de l’association de QS dans Hochelaga-Maisonneuve (QSHM) à Montréal pour com­prendre à l’intérieur de quelles balises elle situe son action poli­tique en dehors d’une cam­pagne élec­to­rale.

More...
Les groupes populaires face à l’État
Manon Massé : la politique par en bas
Résistances
25 septembre 2018
Conjonctures et actualités

NCS Comment a com­mencé ton aven­ture dans le monde mili­tant ?

M.M. Mon par­cours com­mence dans les centres d’éducation popu­laire, en fait dans la pas­to­rale sociale. J’avais com­mencé un bac en théo­lo­gie, et fina­le­ment je me suis rendu compte que ce n’était pas pour moi. L’injustice sociale, c’est le mot-clé dans mon par­cours. Pourquoi ? Comment ? Comment ça s’articule ? Ce sont les mou­ve­ments d’éducation popu­laire qui ont fait ma conscien­ti­sa­tion poli­tique. C’est là que j’apprends à réflé­chir sur cette « démo­cra­tie » qui se pré­sente comme la liberté pour tout le monde, mais qui est en fait une grande machine qui prend les déci­sions à notre place. Au début des années 1980, je suis embau­chée par le Comité social Centre-Sud. Et ainsi, je suis deve­nue une « acti­viste » à tra­vers l’outil extra­or­di­naire qu’est l’éducation popu­laire.

More...
Les NCS – Les 10 prochaines années
18 septembre 2018
No. 20 – Automne 2018

Au tour­nant des années 2000, les mou­ve­ments popu­laires ont amorcé un nou­veau cycle dans plu­sieurs régions du monde. Chez nous, la Marche Du pain et des roses, orga­ni­sée par la Fédération des femmes du Québec pré­si­dée par Françoise David, a inau­guré ce virage en 1995. Le dis­cours agres­sif du néo­li­bé­ra­lisme à la gloire des vertus du déman­tè­le­ment de l’État-providence et de l’ouverture des mar­chés était enfin défié.

More...