Thème

No. 8 – Automne 2012

 
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Andreas Bieler,Ingemar Lindberg et Devan Pillay
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Andreas Bieler, Ingemar Lindberg et Devan Pillay, (éd.), Labour and the Challenges of Globalization. What Prospects for International Solidarity ?

Ann Arbor, Pluto Press, 2008

Andreas Bieler et Ingemar Lindberg (éd.), Global Restructuring, Labour and the Challenge for Transnational Solidarity, New York, Routledge, 2010

Le tra­vail, formel ou infor­mel, est devenu la prin­ci­pale source de reve­nus d’une majo­rité de la popu­la­tion mon­diale. Le pou­voir que repré­sente cette force nou­velle du tra­vail échappe tou­te­fois en grande partie aux orga­ni­sa­tions ssyynn­di­cales. Avec la mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale et après la chute du mur de Berlin, on constate tou­te­fois l’émergence de nou­velles soli­da­ri­tés trans­na­tio­nales. Deux ouvrages col­lec­tifs scrutent cette pro­blé­ma­tique pour iden­ti­fier à la fois les oppor­tu­ni­tés et les limites de la mon­dia­li­sa­tion du monde du tra­vail.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Judith Butler, Ce qui fait une vie. Essai sur la violence, la guerre et le deuil, Paris, Zones, 2010
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Judith Butler est une phi­lo­sophe qui a sou­vent sus­cité la contro­verse. Rap- pelons-nous son coup d’éclat lors de la Gay Pride de Berlin en 2010 où elle a refusé un prix pour son tra­vail accom­pli en faveur des gais et les­biennes. Selon elle, plu­sieurs orga­ni­sa­tions de défense des LGBT[1] avaient défendu une poli- tique raciste. Elle avait donc choisi de se déso­li­da­ri­ser d’une cer­taine forme de com­pli­cité avec l’antisémitisme et l’anti-islamisme et avait dénoncé l’instrumentalisation des LGBT dans cette guerre cultu­relle contre les immi­grantes et l’Is- lam. Cette contra­dic­tion est jus­te­ment trai­tée dans son nouvel essai tra­duit l’an der­nier en fran­çais. Mais la trame de fond, l’enjeu struc­tu­rant de cet essai, est la guerre en Irak. En phi­lo­sophe enga­gée, Judith Butler décor­tique cer­taines pra­tiques et cer­tains concepts qui res­sortent de cette guerre sor­dide : la tor­ture, l’absence de la recon­nais­sance de la vie, la vio­lence. Autant d’éléments qui rendent la guerre per­ma­nente insup­por­table.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Michel Beaud, Face au pire des mondes, Paris, Seuil, 2011
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Michel Beaud s’intéresse, depuis long­temps, à l’impact du déve­lop­pe­ment éco­no­mique sur l’environnement et à l’élaboration d’une solu­tion de rechange au capi­ta­lisme. Sa manière d’aborder la ques­tion déborde stricto sensu le simple objet de l’économie poli­tique. Dans Face au pire des mondes, il nous offre un ouvrage monu­men­tal qui porte à la fois sur le déve­lop­pe­ment éco­no­mique capi­ta­liste débridé et sur les ravages éco­lo­giques qui l’accompagnent.

L’analyse pré­sen­tée vise à nous mettre de nou­veau en garde contre des échéances qui se rap­prochent dan­ge­reu­se­ment. Même si « rien encore n’est scellé » (p. 232), nous sommes doré­na­vant enga­gés dans un engre­nage sus­cep­tible de se révé­ler fatal pour l’humanité. Pour éviter le pire des mondes, de nou­velles règles du jeu, des rup­tures et de nou­velles pra­tiques s’avèrent néces­saires.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Françoise David, De colère et d’espoir, Montréal, Écosociété, 2011
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Au Québec, qu’on soit de gauche, de droite ou de centre, il n’est plus pos­sible de ne pas connaître Françoise David. Femme de cœur, fémi­niste, démo­crate, sou­ve­rai­niste, éco­lo­giste, mili­tante de gauche depuis tou­jours, elle incarne le sens pro­fond de la soli­da­rité. Après des études uni­ver­si­taires en orga­ni­sa­tion com­mu­nau­taire, elle pour­suit ses luttes pour la jus­tice sociale dans divers milieux. Notamment à l’origine de la marche Du pain et des roses (1995) et de la Marche mon­diale des femmes (2000) qu’elle a ini­tiées lorsqu’elle était pré­si­dente de la Fédération des femmes du Québec, elle est main­te­nant pré­si­dente et co-porte-parole de Québec soli­daire et pour­suit ses com­bats dans un enga­ge­ment poli­tique et social auda­cieux et ins­pi­rant.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Susan George, Leurs crises, nos solutions, Paris, Albin Michel, 2010
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Membre d’ATTAC (France) et du Transnational Institute (Pays-Bas), Susan George, mili­tante alter­mon­dia­liste de longue date, signe ici un nouvel ouvrage contri­buant à construire une alter­na­tive à la mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale dans laquelle nous vivons. Après Un autre monde est pos­sible si… (Fayard, 2004), qui visait la conso­li­da­tion du mou­ve­ment pour une autre mon­dia­li­sa­tion, Leurs crises, nos solu­tions a pour objec­tif de four­nir des pistes concrètes afin de sortir du néo­li­bé­ra­lisme qui, avec la pro­fonde crise qui nous affecte, vient une nou­velle fois de prou­ver son carac­tère socia­le­ment et humai­ne­ment des­truc­teur. L’ouvrage est acces­sible et l’auteure arrive habi­le­ment, avec nombre d’exemples, chiffres et com­pa­rai­sons, à décrire sim­ple­ment les phé­no­mènes com­plexes, notam­ment finan­ciers, qui sous-tendent la mon­dia­li­sa­tion telle qu’elle se confi­gure actuel­le­ment. L’ouvrage se pré­sente aussi, de même que bon nombre de publi­ca­tions d’ATTAC, comme un outil de sen­si­bi­li­sa­tion et de mobi­li­sa­tion. Il est, en soi, une arme de com­pré­hen­sion mas­sive qui contri­bue à lutter contre l’inertie qui faci­lite la repro­duc­tion des élites et du sys­tème en place, en démon­trant qu’un autre monde est non seule­ment pos­sible et néces­saire, mais sur­tout réa­li­sable. Ne manque que la volonté poli­tique d’opérer de vrais chan­ge­ments.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Louis Gill-La crise financière et monétaire mondiale-Ville Mont-Royal, M Éditeur 2011
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Encore un livre sur la crise finan­cière mon­diale, mais en quoi se dis­tingue-t-il des nom­breuses publi­ca­tions en France ou ailleurs sur ce sujet ? Il pré­sente l’avantage, outre son format de poche, de mettre à jour les sta­tis­tiques les plus récentes publiées par le Fonds moné­taire inter­na­tio­nal (FMI), la Banque des règle­ments inter­na­tio­naux (BRI), The Economist et plu­sieurs autres sources concer­nant la grande crise finan­cière de 2007-2008 et les évé­ne­ments qui sont sur­ve­nus depuis. On pour­rait penser que ce livre s’adresse d’abord à un public érudit sur les ques­tions éco­no­miques et finan­cières, mais l’auteur a pris le soin de publier en appen­dice un glos­saire de tous les termes employés dans le jargon de la finance. C’est non seule­ment utile pour les étu­diantes en éco­no­mie, mais éga­le­ment pour le grand public. On notera en pas­sant le souci par­ti­cu­lier de l’auteur d’offrir une tra­duc­tion fran­çaise de tous ces termes anglais qu’on retrouve dans le jargon de la finance.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Bruno Bosteels, The Actuality of Communism, Londres, Verso, 2011
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Bruno Bosteels est l’un des pen­seurs radi­caux qui s’activent depuis trois ans dans le mou­ve­ment intel­lec­tuel voué à la relance de « l’Idée du com­mu­nisme » qu’a amorcé le phi­lo­sophe fran­çais Alain Badiou.

Lors de confé­rences inter­na­tio­nales tenues à Londres en 2009, à Berlin en 2010 et à New York en 2011, des pen­seurs aussi connus que Slavoj Žižek, Toni Negri, Michael Hardt, Étienne Balibar, Jacques Rancière ou Peter Hallward ont pris part à ces débats à très haute teneur phi­lo­so­phique. Des débats qui ont par ailleurs donné lieu à une four­née de livres.[1]

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Henry Veltmeyer (ed.), 21st Century Socialism. Reinventing the Project, Halifax, Fernwood, 2011
Notes de lecture
lundi 16 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Nous vivons à une époque où la gauche pro­gres­siste et la gauche radi­cale, à la suite de la chute des uto­pies dog­ma­tiques, sont à la recherche de nou­velles bases idéo­lo­giques pour se redé­fi­nir et se recons­truire. L’avènement des nouvel- les tech­no­lo­gies en com­mu­ni­ca­tion, la révolte à tra­vers le monde, le mouve- ment Occupy Wall Street qui ques­tionne la démo­cra­tie libé­rale repré­sen­ta­tive, la recon­fi­gu­ra­tion du milieu du tra­vail en fonc­tion d’une société post­in­dus­trielle appré­hen­dée, et la montée de la lutte des classes (qui n’est plus une exclu­si­vité de la tra­di­tion­nelle classe ouvrière, mais aussi de la classe moyenne), appellent la gauche à se ques­tion­ner et, éven­tuel­le­ment, se repo­si­tion­ner devant un nou­veau socia­lisme pour le xxie siècle.

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Internet et démocratie
Perspectives
samedi 14 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Les rap­ports entre Internet et démo­cra­tie sont un sujet qui sus­cite immé­dia­te­ment débats et polé­miques. De façon paral­lèle au débat sur la qua­lité des pro­duc­tions réa­li­sées sur Internet, où certainEs insistent sur la médio­crité des conte­nus issus du monde des ama­teures[1] alors que d’autres[2] vantent les vertus de l’intelligence col­lec­tive, on a d’un côté les per­sonnes qui insistent, à la lumière des révo­lu­tions arabes, sur les vertus démo­cra­tiques d’Internet pen­dant que d’autres auteures mettent l’accent sur les limites de ces outils[3], voire sur leur carac­tère non démo­cra­tique[4].

Lire la suite...
Éducation supérieure - Culture, marchandise et résiatance
Plaidoyer en faveur des droits universels-L’universalisme menace-t-il la diversité culturelle ?
Perspectives
jeudi 12 mars 2020
No. 8 - Automne 2012

Au sortir de la Deuxième Guerre mon­diale, pour tenter d’éviter un retour de la bar­ba­rie qui avait conduit à l’hécatombe dont elle venait d’être témoin, la com­mu­nauté inter­na­tio­nale s’est dotée, en 1948, de la Déclaration uni­ver­selle des droits humains. Conscients que, avec la bombe ato­mique, l’espèce humaine avait main­te­nant les moyens de s’autodétruire, plu­sieurs repré­sen­tants de divers conti­nents se sont enten­dus pour mettre en place les condi­tions per­met­tant d’assurer l’égalité des droits, le déve­lop­pe­ment et la jus­tice, seuls garants de la paix dans le monde. Depuis quelques années, cepen­dant, de nom­breux inter- venants inter­na­tio­naux remettent en ques­tion ces droits uni­ver­sels, les quali- fiant d’« occi­den­taux » et donc de « menace à la diver­sité cultu­relle ». Or, dans le monde actuel, affir­mer que les droits humains sont uni­ver­sels est plus que jamais essen­tiel à la survie de l’humanité.

Lire la suite...