Non au pillage et à la pollution

Rassemblement devant l’assemblée des actionnaires de Niocan pour dénoncer leur projet de mine de niobium sur le territoire Mohawk, qui menace la santé, l’environnement et l’agriculture de Kanehsatake et d’Oka.

  • Jeudi 30 juin
  • à partir de 9h
  • Hôtel Best Western Ville Marie
  • 3407 rue Peel
  • (coin Sherbrooke, métro Peel)

Non à Niocan!

La compagnie minière Niocan, après avoir évité deux offres d’achat non sollicitées (Nio-Métals et Augyva), va de l’avant avec son projet d’exploitation d’une mine de niobium et, potentiellement, de terres rares à Oka. Les habitants du coin refusent ce projet situé au cœur d’une région agricole fertile et prospère et sur un territoire revendiqué par les Mohawks, actuellement objet de négociations.

Ils craignent que les énormes quantités d’eau requises pour soutirer le minerai mettent en danger la nappe phréatique et que le rejet des eaux usées polluent les cours d’eau environnants. Ils craignent de devoir creuser à leurs frais de nouveaux puits artésiens. Et pire encore, l’exploitation du niobium laisse des déchets radioactifs qui pourraient peut-être atteindre le Parc Oka et la rivière des Mille-Îles où s’approvisionnent plusieurs municipalités.

Ils vivent encore d‘ailleurs avec les déchets laissés par l’ancienne mine St-Lawrence Columbium (ancien nom du niobium), fermée en 1976. Ils devront, en plus, vivre avec la pollution, le bruit et la circulation intense des camions.

Les Mohawks et les citoyens ont formé un front commun pour s’opposer au projet. En novembre dernier, le Conseil mohawk, le Comité de citoyens et la section Outaouais-Laurentides de l’UPA ont déposé une pétition signée par 5 600 personnes de la région et demandé que le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ordonne au BAPE de créer une commission qui étudie le projet de Niocan sous l’angle de l’acceptabilité sociale. La réponse du ministre se fait toujours attendre…

  • Les Mohawks de Kanhesatake disent non à Niocan!
  • La population d’Oka dit non à Niocan!
  • L’UPA Outaouais-Laurentides dit non à Niocan!

Venez rappeler aux actionnaires de Niocan que leur projet d’exploitation d’une mine de niobium est rejeté massivement par la population d’Oka et la communauté mohawk!