Agissez maintenant!

Non à une loi de retour au travail à Postes Canada !

Par Mis en ligne le 20 juin 2011

Les tra­vailleurs et tra­vailleuses des postes du Canada pour­raient se voir impo­ser une loi de retour au tra­vail que leur syn­di­cat, le Syndicat des tra­vailleurs et tra­vailleuses des postes (STTP), qua­li­fie d’inutile, d’injuste et de contre­pro­duc­tive. La ministre du Travail, Lisa Raitt, a annoncé que le gou­ver­ne­ment avait l’intention d’imposer une loi de retour au tra­vail.

L’imposition d’une telle loi serait contraire aux conven­tions de l’OIT et por­te­rait atteinte au droit fon­da­men­tal de tous les tra­vailleurs et tra­vailleuses de se syn­di­quer et de négo­cier col­lec­ti­ve­ment. Le gou­ver­ne­ment du Parti conser­va­teur, réélu depuis peu, laisse ainsi clai­re­ment entre­voir la manière dont il entend gérer les rela­tions du tra­vail dans ce pays.

Denis Lemelin, pré­sident natio­nal du STTP, a déclaré ce qui suit : « On ne nous a laissé aucune chance. Pendant des mois, Postes Canada n’a fait que dire non à nos pro­po­si­tions et a induit la popu­la­tion en erreur au sujet de nos pro­po­si­tions. Maintenant que nous deman­dons la tenue d’une réunion avec le pré­sident de Postes Canada, le gou­ver­ne­ment Harper va venir à sa res­cousse et le sous­traire à sa res­pon­sa­bi­lité de négo­cier de manière réa­liste avec les tra­vailleurs et tra­vailleuses ».

Le Syndicat des tra­vailleurs et tra­vailleuses des postes tente de faire valoir des pro­po­si­tions qui apportent des solu­tions aux pro­blèmes de santé et de sécu­rité causés par le nouvel équi­pe­ment de tri et les nou­velles méthodes de livrai­son. Il pro­pose aussi des inno­va­tions et une expan­sion du ser­vice postal.

Le fait que Postes Canada se concentre sur ses demandes de conces­sion rend toute négo­cia­tion impos­sible. Les membres du STTP se battent pour empê­cher l’érosion de leur conven­tion col­lec­tive et les reculs sala­riaux que Postes Canada veut impo­ser aux futurs employés et employées.

Prenez part à la cam­pagne mon­diale visant à pré­ser­ver les droits de négo­cia­tion col­lec­tive au Canada en envoyant le mes­sage ci-des­sous au gou­ver­ne­ment du Canada.

Les commentaires sont fermés.