Mois de l’histoire des Noirs

Par Mis en ligne le 24 janvier 2012

Partout au pays, février, mois de l’histoire des Noirs, permet de sou­li­gner et de recon­naître la contri­bu­tion de Canadiennes et de Canadiens d’origine afri­caine à nos col­lec­ti­vi­tés et à nos lieux de travail.

En 1995, Jean Augustine, pre­mière femme Afro-Canadienne élue à la Chambre des com­munes, a pré­senté une motion deman­dant que par­tout au Canada on recon­naisse offi­ciel­le­ment février comme le « Mois de l’histoire des Noirs ».

Les tra­vailleuses et tra­vailleurs rendent hom­mage à l’engagement de per­sonnes, comme Bromley Armstrong, mili­tant syn­di­cal, qui se sont bat­tues pour pro­mou­voir l’égalité des droits. En 1954, l’Ontario adopte la Fair Accommodation Practices Act (loi concer­nant les pra­tiques équi­tables en matière d’hébergement) qui dit que « [tra­duc­tion] nul ne peut refu­ser à une autre per­sonne ou classe de per­sonnes les ser­vices, les ins­tal­la­tions et l’hébergement dans les lieux où sont géné­ra­le­ment admis les membres du public ». Lorsque des hommes d’affaires à Dresden, en Ontario, refusent de se confor­mer à la loi, Armstrong orga­nise un mou­ve­ment d’occupation. Les tri­bu­naux retiennent les accu­sa­tions por­tées contre les éta­blis­se­ments fau­tifs. Il s’agit d’une pre­mière vic­toire juri­dique qui rend la dis­cri­mi­na­tion illé­gale au Canada. Armstrong aide aussi des tra­vailleuses et tra­vailleurs domes­tiques amenés au Canada à obte­nir un accès au régime de pen­sions, accès dont ils auraient été privés autrement.

De tels efforts contri­buent à mieux faire connaître les luttes des tra­vailleuses et tra­vailleurs noirs et, par le fait même, à assu­rer leur pré­sence au sein du mou­ve­ment syn­di­cal. La for­ma­tion de la Fraternité des por­teurs de wagons-lits, ayant à sa tête des orga­ni­sa­teurs comme Stanley Grizzle, témoigne clai­re­ment de l’appartenance des tra­vailleuses et tra­vailleurs de cou­leur au mou­ve­ment syn­di­cal. Aujourd’hui, la Coalition of Black Trade Unionists (coa­li­tion des syn­di­ca­listes noirs) demande que l’on accorde la prio­rité aux ques­tions de dis­cri­mi­na­tion et de racisme (dans les lieux de tra­vail et dans les syn­di­cats). Tous, nous béné­fi­cions des connais­sances et des com­pé­tences des syn­di­ca­listes des com­mu­nau­tés noires.

Le saviez-vous ?

Nous devons de nom­breuses inven­tions à nos consœurs et confrères de race noire. En voici quelques exemples.

  • George Crum a inventé les crous­tilles en 1853. Irrité par la plainte d’un client qui trou­vait ses frites trop « épaisses », Crum s’est repris en cou­pant ses pommes de terre en tranches aussi fines que du papier. Après les avoir fait frire et les avoir salées abon­dam­ment, il les retourna au client, qui les adora. Depuis, notre amour des crous­tilles ne se dément pas !
  • Sarah Goode a été la pre­mière femme noire à obte­nir un brevet amé­ri­cain. En 1885, elle a inventé un meuble qui ser­vait de bureau le jour et se trans­for­mait en lit la nuit. Son inven­tion devance de 30 ans l’apparition du lit escamotable.
  • Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler du dis­po­si­tif auto­lu­bri­fiant mis au point par Elijah McCoy pour huiler les machines en marche ? Son petit réci­pient d’huile à robi­net réglable s’est révélé si effi­cace dans le sec­teur fer­ro­viaire que d’autres fabri­cants ne tar­dèrent pas à le copier. Cependant, aucune imi­ta­tion ne fonc­tion­nait aussi bien que l’invention de McCoy. Les che­mi­nots cana­diens et amé­ri­cains la récla­maient par son nom, la « vraie McCoy ». Ainsi, est née l’expression anglaise « real McCoy », syno­nyme d’authenticité.
  • De nos jours, les sys­tèmes de sécu­rité domi­ci­liaires sont plus per­fec­tion­nés que jamais. En 1966, alors que l’idée d’un dis­po­si­tif de sur­veillance à domi­cile était presque impen­sable, une femme noire, Marie Van Brittan Brown, et son conjoint ont obtenu un brevet pour un sys­tème de sur­veillance par télé­vi­sion en cir­cuit fermé, devenu l’ancêtre des sys­tèmes de sécu­rité modernes d’aujourd’hui.
  • Lewis Latimer a inventé la pre­mière ampoule à incan­des­cence à fila­ment de car­bone. L’ampoule à incan­des­cence inven­tée par Edison uti­li­sait un fila­ment en papier qui grillait en 15 minutes. Le fila­ment de car­bone a permis de créer une ampoule de plus longue durée.
  • En 1891, Philip B. Downing a inventé la boîte aux lettres publique dotée d’une porte arti­cu­lée qui se refer­mait pour pro­té­ger le courrier.

Les membres des com­mu­nau­tés noires au Canada conti­nuent de contri­buer à l’amélioration de nos vies. En février, et tout au long de l’année, conti­nuons à ren­for­cer le mou­ve­ment pour le chan­ge­ment social.

Solidarité,

Fred Turner, Permanent syn­di­cal natio­nal – Griefs
Jan Simpson, Permanente syn­di­cale natio­nale – Organisation externe
Syndicat des tra­vailleurs et tra­vailleuses des postes 

Les commentaires sont fermés.