Marche populaire à Haïti deux ans après le tremblement de terre

Par Mis en ligne le 07 janvier 2012

Une dou­zaine d’organisations annoncent une marche le 11 jan­vier pour abou­tir devant le par­le­ment en vue de pré­sen­ter aux par­le­men­taires un cahier de charges natio­nal sur la pro­blé­ma­tique de la terre et du loge­ment décent en Haiti.

Port-au-Prince, – (AHP) –Une dou­zaine d’organisations socio-pro­fe­sion­nelles et pay­sannes réunies au sein de la pla­te­forme « Je nan Je » (les yeux dans les yeux) annoncent une marche à Port-au-Prince, qui devrait réunir envi­ron 10 mille per­sonnes des 10 dépar­te­ments géo­gra­phiques du pays pour aller sou­mettre aux par­le­men­taires un cahier de charges natio­nal éla­boré sur la pro­blé­ma­tique de la terre et du loge­ment décent en Haiti.

Baptisée « En route vers le Parlement », cette marche qui se dérou­lera à la veille du 2e anni­ver­saire du séisme meur­trier du 12 jan­vier 2010, vise entre autres à dénon­cer le fait que 2 ans après le séisme, envi­ron 600 mille per­sonnes vivent tou­jours sous des tentes, dans des condi­tions inhu­maines, alors que des acteurs enga­gés dans le pro­ces­sus de réponses aux urgences post-séisme, affirment avoir déjà dépensé plus de 4 mil­liards de dol­lars amé­ri­cains dans le cadre de leur tra­vail en Haiti.

La marche a aussi pour objec­tif de rap­pe­ler aux auto­ri­tés éta­tiques qu’il est de leur devoir de garan­tir le droit au loge­ment décent à chaque citoyen haï­tien, comme le pres­crit la Constitution de 1987, en son article 22, ainsi que des chartes et conven­tions signées par Haïti, sen­si­bi­li­ser les par­le­men­taires sur la néces­sité de ren­for­cer le cadre légal régis­sant la ques­tion fon­cière en Haiti.

Les par­ti­ci­pants entendent éga­le­ment exiger des res­pon­sables gou­ver­ne­men­taux et autres acteurs impli­qués dans le pro­ces­sus de recons­truc­tion d’Haiti qu’ils rendent compte à la popu­la­tion sur la ges­tion des fonds reçus et dépen­sés jusqu’à date.

La marche devrait partir du Carrefour Nazon, longer la Rue Alix-Roy, le Bois Verna, le Champs de Mars et abou­tir devant le Parlement au Bicentenaire.

La Plateforme Je nan Je com­prend des orga­ni­sa­tions comme ActionAid Haiti, l’Association des pay­sans de Vallue (APV), la Coalition régio­nale des orga­ni­sa­tions du Sud-Est (Kros), la Coordination pour des actions en santé et le déve­lop­pe­ment d’Haïti (COSADH), Fanm deside, la coor­di­na­tion natio­nale des femms pay­sannes (KONAFAP) ; le Konbit paysan de la Grande-anse (KPGA), le Mouvement des pay­sans de Papaye (MPP) ; Mouvman peyi­zan nasyo­nal pou konbit peyi­zan Papay (MPNKP), la Plate-forme des orga­ni­sa­tions de la zone métro­po­li­taine de Port-au-Prince (COZPAM), le Réseau natio­nal haï­tien pour la sou­ve­rai­neté et la sécu­rité ali­men­taire (RENHASSA).

AHP, le 28 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.