Manifestation : Une élection ne fait la démocratie

Par Mis en ligne le 02 septembre 2012

Après six mois d’intenses mobi­li­sa­tions non seule­ment en milieu étu­diant mais éga­le­ment dans d’autres sec­teurs de la popu­la­tion, nous avons appris à exiger plus en termes démo­cra­tiques.

Dans les AG étu­diantes ou syn­di­cales, dans les col­lec­tifs de sou­tien aux étudiant.es, dans les Assemblées popu­laires et auto­nomes de quar­tier, nous avons fait l’expérience d’une démo­cra­tie directe et par­ti­ci­pa­tive.

La démo­cra­tie ne se limite pas à un bul­le­tin de vote dans l’urne aux 4 ans, d’autant plus que notre mode de scru­tin nous oblige trop sou­vent à nous conten­ter du « moins pire » au lieu de nous per­mettre de choi­sir « le meilleur ». Tout au long du mandat du pro­chain gou­ver­ne­ment et au-delà, nous vou­lons que les voix citoyennes puissent s’exprimer et comp­ter dans les choix politiques.Pour conti­nuer de nous faire entendre, pour élar­gir les espaces d’autonomie que nous avons créés, afin de pour­suivre cette expé­rience directe de la démo­cra­tie et de l’autonomie qui font la véri­table vita­lité démo­cra­tique d’une société.Pour exiger l’annulation de la hausse des frais de sco­la­rité et le retrait immé­diat de la loi 12 (projet de loi 78) qui res­treint les liber­tés publiques, mani­fes­tons :

SAMEDI 8 SEPTEMBRE
À 13 HEURES AU PARC LAURIER
La lutte popu­laire conti­nue !

  • Profs contre la hausse 
  • Mères en colère et soli­daires 
  • Parents contre la hausse 
  • APAQ* d’Hochelaga-Maisonneuve 
  • APAQ-Rosemont 
  • APAQ-Mile End
  • APAQ-Plateau

* Assemblée popu­laire auto­nome de quar­tier

Les commentaires sont fermés.