Manifestation : Une élection ne fait la démocratie

Après six mois d’intenses mobilisations non seulement en milieu étudiant mais également dans d’autres secteurs de la population, nous avons appris à exiger plus en termes démocratiques.

Dans les AG étudiantes ou syndicales, dans les collectifs de soutien aux étudiant.es, dans les Assemblées populaires et autonomes de quartier, nous avons fait l’expérience d’une démocratie directe et participative.

La démocratie ne se limite pas à un bulletin de vote dans l’urne aux 4 ans, d’autant plus que notre mode de scrutin nous oblige trop souvent à nous contenter du « moins pire » au lieu de nous permettre de choisir « le meilleur ». Tout au long du mandat du prochain gouvernement et au-delà, nous voulons que les voix citoyennes puissent s’exprimer et compter dans les choix politiques.Pour continuer de nous faire entendre, pour élargir les espaces d’autonomie que nous avons créés, afin de poursuivre cette expérience directe de la démocratie et de l’autonomie qui font la véritable vitalité démocratique d’une société.Pour exiger l’annulation de la hausse des frais de scolarité et le retrait immédiat de la loi 12 (projet de loi 78) qui restreint les libertés publiques, manifestons :

SAMEDI 8 SEPTEMBRE
À 13 HEURES AU PARC LAURIER
La lutte populaire continue !

 

  • Profs contre la hausse 
  • Mères en colère et solidaires 
  • Parents contre la hausse 
  • APAQ* d’Hochelaga-Maisonneuve 
  • APAQ-Rosemont 
  • APAQ-Mile End
  • APAQ-Plateau

 

* Assemblée populaire autonome de quartier