Manifestation devant l’Assemblée nationale pour améliorer les retraites

Par Mis en ligne le 19 mai 2011

Ce jeudi midi, envi­ron 500 congres­sistes par­ti­ci­pant au congrès bien­nal du SCFP-Québec se sont ras­sem­blés devant l’Assemblée natio­nale pour récla­mer l’amélioration des régimes publics de retraite. Ils ont mani­festé pen­dant 45 minutes en appui à la cam­pagne « Une retraite à l’abri des soucis ! » de la FTQ. Alors qu’environ un aîné sur deux au Québec vit dans la pau­vreté, cette cam­pagne vise prin­ci­pa­le­ment une aug­men­ta­tion des coti­sa­tions au Régime de rentes du Québec (RRQ) en vue de dou­bler la rente. Ainsi, la rente aug­men­te­rait pro­gres­si­ve­ment pour cou­vrir de 25 pour cent à 50 pour cent du revenu indus­triel moyen.

Les mani­fes­tants ont fait monter la pres­sion sur le gou­ver­ne­ment du Québec en vue de la réunion des ministres des Finances du Canada le 15 juin pro­chain. Pour boni­fier le RRQ au Québec et le RPC au Canada, il faut l’assentiment des deux tiers des pro­vinces réunis­sant les deux tiers de la popu­la­tion. Or, seules trois pro­vinces n’ont pas encore accepté : il s’agit de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Québec. La mani­fes­ta­tion a donc braqué les pro­jec­teurs sur l’inertie du gou­ver­ne­ment Charest dans le dos­sier.

Quatre diri­geants syn­di­caux se sont adres­sés aux mani­fes­tants : Lucie Levasseur, pré­si­dente du SCFP-Québec ; Paul Moist, pré­sident pan­ca­na­dien du SCFP ; Claude Généreux, secré­taire-tré­so­rier pan­ca­na­dien du SCFP ; et Michel Arsenault, pré­sident de la FTQ. Danis Prud’homme, direc­teur géné­ral du Réseau FADOQ, a éga­le­ment pris la parole.

« La pau­vreté des aînés au Québec, c’est un scan­dale et ça doit chan­ger – à partir de main­te­nant ! La seule vraie solu­tion, c’est d’améliorer les régimes publics de retraite », ont déclaré les diri­geants syn­di­caux. « Améliorer le RRQ et le RPC, c’est bon tant pour les syn­di­qués que pour les non-syn­di­qués. Ça nous unit, alors que cer­tains veulent nous divi­ser. C’est aussi une cause gagnante parce que les régimes publics de retraite sont les plus effi­caces. Les argu­ments éco­no­miques sont de notre côté », ont-ils ajouté.

« Il y a déjà sept pre­miers ministres au Canada qui appuient la réforme. Jean Charest, lui, reste accro­ché aux inté­rêts des banques et de la finance. Ensemble, on peut le décro­cher ! On compte sur vous », ont-ils lancé aux mani­fes­tants.

« Pour le Réseau FADOQ, il est plus que temps de mettre en place une démarche concer­tée, inter­gé­né­ra­tion­nelle et ras­sem­bleuse pour assu­rer une plus grande sécu­rité finan­cière à la retraite et un meilleur avenir à tous », a déclaré Danis Prud’homme, direc­teur géné­ral du Réseau FADOQ, venu appuyer les mani­fes­tants.

Toutes les infor­ma­tions sur la cam­pagne « Une retraite à l’abri des soucis ! » sont dis­po­nibles ici :

http://​www​.ftq​.qc​.ca/​c​a​m​p​a​g​n​e​r​e​t​raite

Cette semaine, du 10 au 13 mai, le 27econgrès bien­nal du SCFP-Québec réunit les délé­ga­tions de ses 505 syn­di­cats locaux affi­liés. Le thème de l’événement, qui se tient au Centre des congrès de Québec, est « Présents sur toutes les tri­bunes ».

Comptant plus de 110 000 membres au Québec, le Syndicat cana­dien de la fonc­tion publique est pré­sent dans plu­sieurs sec­teurs d’activités, entre autres, la santé et les ser­vices sociaux, l’éducation, les uni­ver­si­tés, les muni­ci­pa­li­tés, l’énergie, les trans­ports urbain et aérien, les com­mu­ni­ca­tions, les socié­tés d’État et orga­nismes publics qué­bé­cois. Il est aussi le plus impor­tant syn­di­cat affi­lié de la FTQ.

Le Réseau FADOQ est com­posé d’organismes affi­liés. Il a pour mis­sion de regrou­per les per­sonnes de 50 ans et plus et de les repré­sen­ter devant les ins­tances néces­si­tant la recon­nais­sance de leurs droits et de leurs besoins. Il a éga­le­ment comme mis­sion d’organiser des acti­vi­tés et d’offrir des pro­grammes ainsi que des ser­vices répon­dant à leurs besoins. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 260 000 membres et est le plus grand orga­nisme d’aînés au Canada.

Les commentaires sont fermés.