L’infatigable François Saillant lance un livre sur son parcours militant

Par Mis en ligne le 11 avril 2012
François Saillant a donné son appui aux étudiants opposés à la hausse des droits de scolarité l’automne dernier.

François Saillant a donné son appui aux étu­diants oppo­sés à la hausse des droits de sco­la­rité l’automne der­nier.

Comme plu­sieurs, il était mili­tant dans les années 1970. Chose plus rare, il l’est encore aujourd’hui. Et il défend avec la même éner­gie ses convic­tions pro­fondes : la néces­sité de la lutte contre la pau­vreté et l’accès à des loge­ments abor­dables. Dans Le radi­cal de velours, un livre qu’il vient de faire paraître chez M édi­teur, François Saillant, du Front d’action popu­laire en réamé­na­ge­ment urbain, retrace son par­cours mili­tant, de son enfance dans le quar­tier pauvre de Saint-Sauveur, à Québec, à son enga­ge­ment dans le Parti qué­bé­cois, puis dans le groupe mar­xiste-léni­niste en lutte, et bien sûr au sein du FRAPRU, auquel il s’est joint en 1979, envi­ron un an après la créa­tion de l’organisme.


Commentaire

François Saillant, un grand militant !

Militant infa­ti­gable, per­sé­vé­rant, arti­culé, François Saillant est un modèle de mili­tan­tisme pour une cause sociale tou­jours aussi urgente : pour des loge­ments sociaux de qua­lité, peu importe ton niveau finan­cier.

C’est aussi un mili­tant poli­tique qui a su faire le lien entre la cause qu’il défen­dait et la néces­sité de porter le combat au niveau poli­tique, par l’action d’un parti, Québec Solidaire qui défend les mêmes objec­tifs que lui et les intègre dans une vision sociale glo­bale.

Bravo, François, je vais lire ton livre.

Gilbert Talbot

Les commentaires sont fermés.