Les soldats israéliens en Amérique latine

Par Mis en ligne le 17 avril 2015

Un évé­ne­ment récent nous donne l’occasion de parler des sol­dats israé­liens en Amérique latine (AL). En effet, l’Argentine vient de déchoir de leur natio­na­lité les sol­dats israé­liens qui ont par­ti­cipé aux mas­sacres à Gaza (1).

Le der­nier mas­sacre du peuple pales­ti­nien par les troupes de l’armée israé­lienne à Gaza en 2014, qua­li­fié de crimes de guerre et contre l’humanité par la FIDH dans un rap­port du 26 mars 2015, et dont le bilan en vic­times civiles, selon un rap­port de l’ONU publié le 25 mars 2015, dépasse celui de la Guerre des Six Jours de 1967, avait pro­vo­qué des réac­tions diverses de la part des gou­ver­ne­ments d’AL.

Les cinq pays du Mercosur ont saisi l’ONU pour arrê­ter le crime (2). La condam­na­tion de ces for­faits a été pra­ti­que­ment una­nime et cinq des pays, qui main­te­naient encore des rela­tions diplo­ma­tiques avec l’État sio­niste, ont rap­pelé leurs ambas­sa­deurs pour consul­ta­tion. Tel-Aviv s’est déclaré déçu de la réac­tion du Pérou, du Salvador, du Chili et de l’Équateur tandis qu’il trai­tait avec mépris, de « nain diplo­ma­tique », le Brésil, et accu­sait les cinq de « sou­te­nir l’organisation ter­ro­riste du Hamas » (3). Le Brésil a réagi en gelant aus­si­tôt ses rela­tions diplo­ma­tiques (4). La Bolivie, en plus de ses décla­ra­tions de condam­na­tion, a rompu l’accord sur les visas datant de 1972, et exige désor­mais des visas pour les Israéliens, car « Israël est un État ter­ro­riste » (5).

Pourtant, jusqu’à il n’y a pas si long­temps, les pays d’Amérique Latine étaient parmi les prin­ci­paux ache­teurs d’armes israé­liennes (6). Et, les pays du cône sud d’AL res­tent une des­ti­na­tion de choix pour le « tou­risme » de masse pra­ti­qué par les sol­dats israé­liens et financé par Tel-Aviv.

Pendant les séjours thé­ra­peu­tiques des­ti­nés à les libé­rer du stress pro­vo­qué par l’occupation de la Palestine, les groupes de recrues israé­liennes, enca­drés par des offi­ciers (7), par­courent les contrées apai­santes les plus belles. En Patagonie chi­lienne, l’armée israé­lienne dis­pose d’hôtels réser­vés, per­met­tant à ses membres de visi­ter le parc natio­nal Torres del Paine, déclaré réserve de la Biosphère par l’UNESCO en 1978. Le nombre de sol­dats séjour­nant en Patagonie simul­ta­né­ment dépasse, par­fois, les 10 000 (8).

Depuis 2011, les inci­dents pro­vo­qués par ces « tou­ristes » d’un genre par­ti­cu­lier se sont mul­ti­pliés jusqu’à occa­sion­ner de graves dégâts.

En décembre 2011, un Israélien a déclen­ché un incen­die dans ce sanc­tuaire de la nature, en brû­lant du papier hygié­nique sous des arbustes – tech­nique rôdée des pyro­manes, ce qui a pro­vo­qué la des­truc­tion de plus de 15 000 hec­tares (9). Le cou­pable a béné­fi­cié de l’appui de la com­mu­nauté et du lobby juifs au Chili et n’a fina­le­ment été contraint, bien que reconnu cou­pable, ni à faire de la prison, alors que la loi pré­voit jusqu’à 5 ans pour un tel délit, ni à payer un peso d’indemnisation à l’État chi­lien (10) alors que les dégâts s’élevaient à plus de 3 500 mil­lions de dol­lars (11).

En décembre 2012, l’organisme d’État chi­lien chargé d’administrer les forêts et les zones pro­té­gées, la Corporation Nationale des Forêts (Conaf), a expulsé aidée de la police un groupe de quatre « tou­ristes » israé­liens qui s’était appro­prié et avait occupé le gîte mis à dis­po­si­tion de tous les visi­teurs, met­tant en danger non seule­ment les autres tou­ristes, mais aussi la sécu­rité du parc (12).

En jan­vier 2014, quatre sol­dats israé­liens, sur­pris en train de brûler des papiers à l’intérieur de la réserve du Paine ont tenté de fuir le pays après leur for­fait (13). Cette atti­tude arro­gante et ce com­por­te­ment hos­tile ont fait dis­pa­raître, peu à peu, aussi bien au Chili qu’en Argentine, le regard accueillant et cha­leu­reux propre aux Latino-Américains envers leurs hôtes (14).

Après les décla­ra­tions des élus chi­liens sur la suf­fi­sance des sol­dats israé­liens en Patagonie (15), la com­mu­nauté juive chi­lienne a bien entendu crié à l’antisémitisme (16). Il n’est pas inutile sur ce point de rap­pe­ler qu’un tiers à la moitié de la com­mu­nauté de culture juive (entre 5.000 et 8.000 per­sonnes) a quitté le pays lorsqu’Allende fut élu en 1970, pour s’installer en Israël et en Afrique du Sud dont la com­mu­nauté juive sou­te­nait aussi lar­ge­ment Israël (17). Ces per­sonnes ne sont ren­trées au pays que sous le régime de Pinochet qu’elles ont appuyé de manière enthou­siaste (18). Aujourd’hui cette com­mu­nauté, selon l’ambassadeur israé­lien à Santiago, accuse le gou­ver­ne­ment chi­lien d’être « ami du Hamas » et de vou­loir « impor­ter le conflit du Proche Orient au Chili » (19).

En Bolivie, les chauf­feurs de cars de tou­risme sont una­nimes pour dire que les sol­dats israé­liens, se dépla­çant éga­le­ment en groupes, sont « de loin les clients les plus désa­gréables ». Ils se plaignent de leurs atti­tudes outran­cières et contraires à la morale, comme de s’exhiber et para­der nu(e) s à tra­vers le salar d’Uyuni à la vue de tout le monde. Les offi­ciers expliquent que ces mili­taires ont besoin de ça pour se déstres­ser.

A La Paz en 2014, nous avons vécu une anec­dote révé­la­trice. En février-mars le car­na­val bat son plein et les Boliviens, sur­tout les jeunes, s’amusent à s’asperger d’eau et d’écume au moyen de bombes spray. Les recrues israé­liennes se mêlent à ces jeux, mais dans un état d’esprit n’ayant rien à voir avec le diver­tis­se­ment. Nous avons vu des groupes atta­quer des enfants comme des esca­drons mili­taires en opé­ra­tion. Jamais ils n’agissaient ainsi entre eux, seule­ment contre les jeunes boli­viens. A la ques­tion de savoir s’ils étaient des sol­dats, nous n’avons pas obtenu de réponse. Par contre, lorsque nous leur avons déclaré que nous étions pour la libé­ra­tion de la Palestine, les insultes ont fusé. Une femme-offi­cier est venue s’interposer en décla­rant qu’ils ne vou­laient pas de pro­blèmes. Alors, pour­quoi ce recours à des gros­siè­re­tés, à l’image des incom­pé­tents, au lieu d’une dis­cus­sion argu­men­tée ? Nous leur avons dit ce que nous pen­sions de leur com­por­te­ment et alors des pétards nous ont été jetés tandis que le groupe se refor­mait comme pour se défendre d’une attaque.

Oui, Evo Morales a raison de contrô­ler l’accès à son pays par des troupes venant d’Israël puisqu’elles semblent vou­loir se com­por­ter en Amérique latine comme elles le font dans les ter­ri­toires occu­pés de Palestine. Mais aussi pour des rai­sons de sécu­rité inté­rieure, car on sait que là où il y a des troupes israé­liennes, le Mossad n’est pas loin.

L’évidence d’étroites rela­tions entre Mossad, CIA et le juge argen­tin Nisman – chargé d’enquêter sur deux obs­curs atten­tats à Buenos Aires impli­quant la com­mu­nauté juive qui est récem­ment mort par « sui­cide », montre qu’il vaut mieux se pré­mu­nir contre ce pou­voir sour­nois, per­ni­cieux et désta­bi­li­sa­teur (20).

J.C. Cartagena et N.Briatte

Notes :

(1) http://​stop​men​songes​.com/​l​a​-​p​r​e​s​i​d​e​n​t​e​-​a​r​g​e​n​t​i​n​e​-​a​-​d​e​c​h​u​-​d​e​-​l​e​u​r​-​natio…

(2) http://​www​.legrand​soir​.info/​l​-​a​m​e​r​i​q​u​e​-​l​a​t​i​n​e​-​s​o​l​i​d​a​i​r​e​-​d​e​s​-​p​a​l​e​s​tinie…

(3) http://​www​.elsal​va​dor​.com/​m​w​e​d​h​/​n​o​t​a​/​n​o​t​a​_​c​o​m​p​l​e​t​a​.​a​s​p​?​i​d​C​a​t​=​4​7​8​6​0&amp…

(4) http://​www​.rebe​lion​.org/​n​o​t​i​c​i​a​.​p​h​p​?​i​d​=​1​87909

(5) http://www.telesurtv.net/news/Bolivia-exigira-visado-a-israelies–2014…

(6) http://​www​.revis​ta​pue​blos​.org/​?​p​=​15520

(7) http://www.elciudadano.cl/2011/01/23/31403/%C2%BFun-nuevo-israel-en-la…

(8) voir (4)

(9) http://​www​.beta​zeta​.com/​k​a​r​e​n​/​v​e​o​v​e​r​d​e​/​p​o​s​t​/​s​e​g​u​n​-​f​i​s​c​a​l​i​a​-​i​s​r​a​e​l​i-hab…

(10) http://​www​.cam​bio21​.cl/​c​a​m​b​i​o​2​1​/​s​i​t​e​/​a​r​t​i​c​/​2​0​1​3​1​2​2​8​/​p​a​g​s​/​2​0​1​3​1​2​2​8​1​7​2​8​3​5​.html

(11) http://​www​.later​cera​.com/​n​o​t​i​c​i​a​/​n​a​c​i​o​n​a​l​/​2​0​1​3​/​1​2​/​6​8​0​-​5​5​8​2​6​8​-​9​-​j​u​zgado…

(12) http://​www​.lana​cion​.cl/​c​o​n​a​f​-​e​x​p​u​l​s​a​-​a​-​t​u​r​i​s​t​a​s​-​i​s​r​a​e​l​i​e​s​-​d​e​s​d​e​-​t​orres…

(13) http://​www​.veo​verde​.com/​2​0​1​4​/​0​1​/​n​u​e​v​a​m​e​n​t​e​-​i​s​r​a​e​l​i​e​s​-​h​a​c​e​n​-​f​u​e​g​o​-​en-to…

(14) http://​www​.cam​bio21​.cl/​c​a​m​b​i​o​2​1​/​s​i​t​e​/​a​r​t​i​c​/​2​0​1​2​1​2​0​4​/​p​a​g​s​/​2​0​1​2​1​2​0​4​1​7​1​9​0​8​.html

(15) http://​www​.publi​me​tro​.cl/​n​o​t​a​/​c​r​o​n​i​c​a​/​s​e​n​a​d​o​r​-​t​u​m​a​-​c​r​i​t​i​c​a​-​t​u​r​i​s​m​o-de-…

(16) http://​www​.emol​.com/​n​o​t​i​c​i​a​s​/​n​a​c​i​o​n​a​l​/​2​0​1​2​/​0​1​/​0​3​/​5​1​9​8​0​0​/​t​o​r​r​e​s​-​d​e​l-pai…

http://​cjch​.cl/​2​0​1​2​/​0​1​/​a​n​t​i​s​e​m​i​t​i​s​m​o​-​e​n​-​c​h​i​l​e​-​e​l​-​r​e​t​o​r​n​o​-​d​e​-​u​n​-​v​i​e​j​o​-​c​o​n​o​cido/

(17) http://​blog​.mon​de​di​plo​.net/​2​0​1​4​-​0​8​-​1​3​-​L​e​s​-​j​u​i​f​s​-​d​-​A​f​r​i​q​u​e​-​d​u​-​S​u​d​-​I​s​r​a​e​l​-​e​t​-Gaza

http://​www​.elcla​rin​.cl/​w​e​b​/​o​p​i​n​i​o​n​/​p​o​l​i​t​i​c​a​/​1​2​7​4​9​-​e​x​i​s​t​e​-​l​a​-​c​o​m​u​n​idad-…

(18)http://​www​.pren​sa​ju​dia​.com/​s​h​o​p​/​d​e​t​a​l​l​e​n​o​t​.​a​s​p​?​n​o​t​i​d​=​10273 http://​www​.galeon​.com/​r​a​z​o​n​e​s​p​a​n​o​l​a​/​r​1​0​2​-​g​a​r.htm

(19) http://​www​.lana​cion​.cl/​n​o​t​i​c​i​a​s​/​p​a​i​s​/​n​a​c​i​o​n​a​l​/​c​o​m​u​n​i​d​a​d​-​j​u​d​i​a​-​e​n​-​la-mo…

(20) http://​www​.rebe​lion​.org/​n​o​t​i​c​i​a​.​p​h​p​?​i​d​=​1​97177

Les commentaires sont fermés.