En route vers la Chambre des communes

Les néo-démocrates du SCFP

Par Mis en ligne le 07 mai 2011

Les tra­vailleurs cana­diens pour­ront comp­ter sur des gens solides dans le pre­mier caucus de l’opposition offi­cielle du NPD.

Vingt-trois membres du SCFP, ainsi que des membres du per­son­nel et des retrai­tés du syn­di­cat ont été can­di­dats pour le NPD. Ensemble, ils ont recueilli plus de 220 000 votes.

Quatre ont été élus et pren­dront bien­tôt leur place à la Chambre des com­munes.

Robert Chisholm, ancien direc­teur régio­nal du SCFP de l’Atlantique et ancien chef du NPD de la Nouvelle-Écosse, est main­te­nant député de Dartmouth – Cole Harbour.

« Jack Layton est un leader extra­or­di­naire. Il nous a aidés à trans­mettre un véri­table sen­ti­ment d’espoir chez les élec­teurs et cela s’est senti dans nos comtés », a déclaré Robert dans son dis­cours de vic­toire le soir des élec­tions.

Alexandre Boulerice, conseiller aux com­mu­ni­ca­tions du SCFP-Québec, fait partie de la remar­quable vague du Québec comme nou­veau député de Rosemont—La Petite-Patrie. Dans ses nou­velles fonc­tions, il compte se pen­cher sur les dos­siers rela­tifs à la créa­tion d’emplois, la culture, l’intégration des immi­grants, le réchauf­fe­ment cli­ma­tique, la recherche scien­ti­fique, le loge­ment abor­dable et les trans­ports en commun.

Aussi au Québec, François Pilon, ancien vice-pré­sident de la sec­tion locale 4545 du SCFP, a été élu député de Laval-Les Îles. Résident de Laval depuis tou­jours, il tra­vaille pour la Ville depuis près de 25 ans. Il joue un rôle actif au SCFP depuis de nom­breuses années et il a été vice-pré­sident de sa sec­tion locale pen­dant sept ans.

« C’est indes­crip­tible », a affirmé François au jour­nal The Gazette après avoir rem­porté l’élection par plus de 14 000 votes. « Cela chan­gera cer­tai­ne­ment ma vie com­plè­te­ment … et pour le mieux. »

En Ontario, Rathika Sitsabaiesan, membre de la sec­tion locale 1281 du SCFP à l’Association étu­diante de l’Université de Toronto, a été élue dans Scarborough-Rouge River. Rathika est une mili­tante sociale, étu­diante et syn­di­cale de longue date. Elle joue un rôle actif à la Fédération cana­dienne des étu­diantes et étu­diants, a été vice-pré­si­dente de l’Association des étu­diants de l’Université de Carleton et a par­ti­cipé à la cam­pagne « Justice 4 Justice » de l’Union inter­na­tio­nale des employés des ser­vices.

« Les gens en avaient assez et vou­laient du chan­ge­ment, et c’est ce que nous leurs don­ne­rons », a promis Rathika dans son dis­cours de vic­toire.

Les commentaires sont fermés.