Les Journées Michel-Chartrand

Mis en ligne le 27 mars 2008

L’appauvrissement des classes moyennes et populaires au Québec

Quand : les 29 et 30 mars 2008
: au Collège Champlain, 900, rue Riverside à Saint-Lambert
Contribution sug­gé­rée : 20$

Voir le Dépliant (PDF)

Programmation

Samedi 29 mars 2008 : L’état des lieux
9 h à 9 h 30 – Inscription des par­ti­ci­pants et par­ti­ci­pantes
9 h 30 à 10 h – Ouverture du col­loque

  • Présentation des Journées Michel-Chartrand et intro­duc­tion au thème par Manon Blanchard et François Cyr. Pourquoi chaque année orga­ni­ser les jour­nées Michel-Chartrand ? Pourquoi une pre­mière édi­tion consa­crée à l’analyse de l’appauvrissement des classes moyennes et des classes popu­laires ?
  • Hommage à Michel Chartrand et pré­sen­ta­tion de l’animateur, M. René Doré.
  • Historique de la ban­lieue par Francis Halin

10 h à 11 h 15 Prise de parole : Mise en contexte, le rôle de l’État

L’État dans ses dimen­sions inter­ven­tion­nistes a joué un rôle cru­cial dans l’émergence des classes moyennes. La vague néo­li­bé­rale (mon­dia­li­sa­tion, cou­pures, délo­ca­li­sa­tion, pré­ca­ri­sa­tion du tra­vail, etc.) affai­blit consi­dé­ra­ble­ment les classes moyennes de mille et une façons. Après avoir sou­li­gné la situa­tion amé­ri­caine à l’aube d’une réces­sion, une réflexion s’impose sur la fis­ca­lité ainsi que sur les formes d’endettement. Pour ter­mi­ner ce tour d’horizon intro­duc­tif, un coup d’oeil sur l’appauvrissement dans notre région : la Montérégie.

  • Le phé­no­mène de l’appauvrissement aux États-Unis par Donald Cuccioletta (pro­fes­seur à l’Université du Québec en Outaouais)
  • La fis­ca­lité avec Gaétan Breton, (pro­fes­seur à l’UQAM)
  • L’endettement avec Michel Gagné (ACEF-Rive sud)
  • L’appauvrissement en Montérégie avec Daniel Pellerin (Collectif pour un Québec sans pau­vreté)

11 h 15 à 11 h 30 Pause
11 h 30 à 12 h 30 Discussion en plé­nière avec les inter­ve­nants
12 h 30 à 13 h 30 Dîner : appor­tez votre lunch
13 h 30 à 14 h 45 Prise de parole : Vivre l’appauvrissement

Au delà des grandes sta­tis­tiques et des grands dis­cours, l’appauvrissement, c’est aussi un vécu à l’échelle humaine frap­pant des cen­taines de mil­liers de per­sonnes, de familles. Description et témoi­gnages par des inter­ve­nants-es de pre­mière ligne.

  • La situa­tion des femmes (à déter­mi­ner)
  • La situa­tion des étu­diants : Éric Martin (étu­diant au doc­to­rat en sciences poli­tiques)
  • La situa­tion des sala­riés à statut pré­caire : Sébastien Robert
  • La situa­tion des retrai­tés : Richard Lépine (AREQ)
  • La situa­tion des per­sonnes immi­grantes : André Mortelmans (Carrefour Le Moutier)

14 h 45 à 15 h 15 Discussion en plé­nière avec les inter­ve­nants
15 h 15 à 15 h 30 Pause
15 h 30 à 16 h 30 Prise de parole : Vivre l’appauvrissement

Les poli­tiques sociales se sont déve­lop­pées depuis un demi-siècle. La mon­dia­li­sa­tion néo­li­bé­rale fait pres­sion pour limi­ter l’ampleur de ces poli­tiques, res­treindre leurs por­tées, accroître les contrôles bureau­cra­tiques. Un survol de l’évolution de ces poli­tiques.

  • Les réformes de l’assurance-chômage, la situa­tion des chô­meurs (Michel Côté du Mouvement Action Chômage de Longueuil)
  • Les réformes de l’assurance sociale, la situa­tion des per­sonnes rece­vant des pres­ta­tions de la sécu­rité du revenu (Claude Cousineau, avo­cate)

16 h 30 à 17 h Discussion avec les inter­ve­nants
17 h à 17 h 15 Synthèse de la jour­née

Rendez-vous festif
un 5 à 7 sur place
avec une ani­ma­tion humo­ris­tique de M. Jacques Morin

Les commentaires sont fermés.