Les Journées Michel-Chartrand

L’appauvrissement des classes moyennes et populaires au Québec

Quand : les 29 et 30 mars 2008
: au Collège Champlain, 900, rue Riverside à Saint-Lambert
Contribution suggérée : 20$

Voir le Dépliant (PDF)

Programmation

Samedi 29 mars 2008 : L’état des lieux
9 h à 9 h 30 – Inscription des participants et participantes
9 h 30 à 10 h – Ouverture du colloque

  • Présentation des Journées Michel-Chartrand et introduction au thème par Manon Blanchard et François Cyr. Pourquoi chaque année organiser les journées Michel-Chartrand ? Pourquoi une première édition consacrée à l’analyse de l’appauvrissement des classes moyennes et des classes populaires?
  • Hommage à Michel Chartrand et présentation de l’animateur, M. René Doré.
  • Historique de la banlieue par Francis Halin

10 h à 11 h 15 Prise de parole : Mise en contexte, le rôle de l’État

L’État dans ses dimensions interventionnistes a joué un rôle crucial dans l’émergence des classes moyennes. La vague néolibérale (mondialisation, coupures, délocalisation, précarisation du travail, etc.) affaiblit considérablement les classes moyennes de mille et une façons. Après avoir souligné la situation américaine à l’aube d’une récession, une réflexion s’impose sur la fiscalité ainsi que sur les formes d’endettement. Pour terminer ce tour d’horizon introductif, un coup d’oeil sur l’appauvrissement dans notre région: la Montérégie.

  • Le phénomène de l’appauvrissement aux États-Unis par Donald Cuccioletta (professeur à l’Université du Québec en Outaouais)
  • La fiscalité avec Gaétan Breton, (professeur à l’UQAM)
  • L’endettement avec Michel Gagné (ACEF-Rive sud)
  • L’appauvrissement en Montérégie avec Daniel Pellerin (Collectif pour un Québec sans pauvreté)

11 h 15 à 11 h 30 Pause
11 h 30 à 12 h 30 Discussion en plénière avec les intervenants
12 h 30 à 13 h 30 Dîner : apportez votre lunch
13 h 30 à 14 h 45 Prise de parole : Vivre l’appauvrissement

Au delà des grandes statistiques et des grands discours, l’appauvrissement, c’est aussi un vécu à l’échelle humaine frappant des centaines de milliers de personnes, de familles. Description et témoignages par des intervenants-es de première ligne.

  • La situation des femmes (à déterminer)
  • La situation des étudiants : Éric Martin (étudiant au doctorat en sciences politiques)
  • La situation des salariés à statut précaire : Sébastien Robert
  • La situation des retraités : Richard Lépine (AREQ)
  • La situation des personnes immigrantes : André Mortelmans (Carrefour Le Moutier)

14 h 45 à 15 h 15 Discussion en plénière avec les intervenants
15 h 15 à 15 h 30 Pause
15 h 30 à 16 h 30 Prise de parole : Vivre l’appauvrissement

Les politiques sociales se sont développées depuis un demi-siècle. La mondialisation néolibérale fait pression pour limiter l’ampleur de ces politiques, restreindre leurs portées, accroître les contrôles bureaucratiques. Un survol de l’évolution de ces politiques.

  • Les réformes de l’assurance-chômage, la situation des chômeurs (Michel Côté du Mouvement Action Chômage de Longueuil)
  • Les réformes de l’assurance sociale, la situation des personnes recevant des prestations de la sécurité du revenu (Claude Cousineau, avocate)

16 h 30 à 17 h Discussion avec les intervenants
17 h à 17 h 15 Synthèse de la journée

Rendez-vous festif
un 5 à 7 sur place
avec une animation humoristique de M. Jacques Morin