Le mépris de Monsieur Péladeau a assez duré !

Mis en ligne le 25 février 2010

par Québec soli­daire Rosemont

Attendu que les tra­vailleurs et les tra­vailleuses du Journal de Montréal ont été jeté-es à la rue, il y a plus d’un an, par Pierre Péladeau et que rien ne laisse penser que la situa­tion va s’améliorer à court, voire même à moyen terme ;

Attendu que la stra­té­gie de Pierre Péladeau et ses col­lègues est lim­pide à savoir que le recours au lock-out est une manière claire de « casser » le syndicat ;

Attendu que les membres du syn­di­cat du Journal de Montréal n’ont pas d’appuis popu­laires suf­fi­sants compte tenu des attaques immenses qu’ils vivent depuis trop longtemps ;

Attendu que le lock-out exercé par la direc­tion du jour­nal de Montréal dépasse le simple enjeu syn­di­cal, que cette déci­sion s’inscrit dans une pers­pec­tive par­ta­gée par plu­sieurs diri­geants d’entreprises de la presse, visant à recon­fi­gu­rer d’une manière radi­cale le marché de la presse écrite et audio­vi­suelle au Québec. Et que cette diver­sité vise à réduire la diver­sité de la presse et la liberté d’expression et à aug­men­ter le profit géné­ral de ces dirigeants ;

Attendu que Monsieur Péladeau pro­fite de sa noto­riété pour lancer des propos mépri­sants à l’égard du mou­ve­ment syn­di­cal et répandre des énor­mi­tés à savoir que le syn­di­ca­lisme est un frein à l’enrichissement de la société québécoise ;

Il est pro­posé que l’assemblée géné­rale de Québec soli­daire de la région de Montréal :

  • appuie publi­que­ment les membres du syn­di­cat du jour­nal de Montréal dans leur lutte de résis­tance contre la direc­tion du Journal de Montréal ;
  • dénonce l’attitude de la direc­tion du Journal de Montréal dans sa lutte, non seule­ment contre le syn­di­cat de son éta­blis­se­ment mais aussi contre la pra­tique géné­rale du syn­di­ca­lisme au Québec ;
  • appuie la démarche de résis­tance qui a été entre­prise depuis le début du lock-out par la créa­tion du jour­nal vir­tuel appelé Rue Frontenac ;
  • appuie le col­lec­tif inter-syn­di­cal (qui a été créé parmi ses membres dans la région de Montréal) qui vise à appuyer concrè­te­ment les membres du syn­di­cat du Journal de Montréal ;

Rédigé par René Charest

Québec soli­daire Rosemont

21 février 2010.

Les commentaires sont fermés.