Le capitalisme contemporain et la finance

Par Mis en ligne le 23 juin 2010

La thèse essen­tielle que ce cha­pitre cherche à déve­lop­per pour­rait être résu­mée ainsi : la finance est « l’arbre qui cache la forêt ». Elle n’est pas un obs­tacle à un fonc­tion­ne­ment « normal » du capi­tal, mais l’instrument de son retour à un fonc­tion­ne­ment « pur », débar­rassé de toute une série de règles et de contraintes qui avaient été impo­sées à ce sys­tème au fil de décennies.

Voir en ligne et télé­char­ger : HUSSON – Le capi­ta­lisme contem­po­rain et la finance

Les commentaires sont fermés.