Une invitation des Amis du Monde diplomatique (groupe de Montréal)

Jusqu’où ira la déshumanisation du réseau de la santé et des services sociaux ?

Une soirée-discussion, jeudi le 17 mars 2011, de 19 h à 21 h 30

Par Mis en ligne le 03 février 2011

UQAM, Pavillon Gérin-Lajoie (N), 1205 St-Denis (coin nord-est de René-Lévesque et St-Denis), Salle N-M510.

Avec

Angelo Soares, pro­fes­seur à l’UQAM
Marjolaine Goudreau, Syndicat APTS CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord
Manuel Peñafiel, Syndicat CSN CSSS Jeanne-Mance
Jacques Fournier, AQDR (défense des droits des retra
ités)

Quels sont les effets de la loi 25 qui a forcé les fusions, en 2004, des CLSC, des CHSLD et des hôpi­taux ? Quels sont les effets sur les usa­gers, en par­ti­cu­lier sur les ser­vices aux jeunes familles et sur les per­sonnes en perte d’autonomie ? Quels sont les effets sur le per­son­nel, en par­ti­cu­lier sur le stress et la santé men­tale des employés ? Qu’est-ce que la « nou­velle ges­tion publique » ? En quoi encou­rage-t-elle la pri­va­ti­sa­tion ? Quelles sont les consé­quences de la ges­tion « lean » (maigre) sur les tra­vailleurs et pour l’interaction entre les soi­gnants et les soi­gnés ? Quels sont les résul­tats des enquêtes sur le ter­rain à ce propos, entre autres au CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord ? Pourquoi la « pape­rasse » dévore-t-elle le temps pour donner des ser­vices ? Quelles sont les consé­quences des cou­pures sur les ser­vices, le climat de tra­vail et sur la ges­tion cen­trée sur les tâches, par exemple au CSSS Jeanne-Mance ? Peut-on parler de déshu­ma­ni­sa­tion du réseau ? Comment lutter contre ces dérives majeures ? Comment aug­men­ter le rap­port de force du per­son­nel et des usa­gers ?

Admission gra­tuite. Bienvenue à toutes et à tous.

Renseignements : André Thibault dreault@​cooptel.​qc.​ca

Les commentaires sont fermés.