Jusqu’où ira la déshumanisation du réseau de la santé et des services sociaux?

UQAM, Pavillon Gérin-Lajoie (N), 1205 St-Denis (coin nord-est de René-Lévesque et St-Denis), Salle N-M510.

Avec

Angelo Soares, professeur à l’UQAM
Marjolaine Goudreau, Syndicat APTS CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord
Manuel Peñafiel, Syndicat CSN CSSS Jeanne-Mance
Jacques Fournier, AQDR (défense des droits des retra
ités)

Quels sont les effets de la loi 25 qui a forcé les fusions, en 2004, des CLSC, des CHSLD et des hôpitaux ? Quels sont les effets sur les usagers, en particulier sur les services aux jeunes familles et sur les personnes en perte d’autonomie ? Quels sont les effets sur le personnel, en particulier sur le stress et la santé mentale des employés ? Qu’est-ce que la « nouvelle gestion publique » ? En quoi encourage-t-elle la privatisation ? Quelles sont les conséquences de la gestion « lean » (maigre) sur les travailleurs et pour l’interaction entre les soignants et les soignés ?  Quels sont les résultats des enquêtes sur le terrain à ce propos, entre autres au CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord ? Pourquoi la « paperasse » dévore-t-elle le temps pour donner des services ? Quelles sont les conséquences des coupures sur les services, le climat de travail et sur la gestion centrée sur les tâches, par exemple au CSSS Jeanne-Mance? Peut-on parler de déshumanisation du réseau ? Comment lutter contre ces dérives majeures ? Comment augmenter le rapport de force du personnel et des usagers ?

Admission gratuite. Bienvenue à toutes et à tous.

Renseignements : André Thibault dreault@cooptel.qc.ca