Il est tout simplement insensé de prétendre que la concurrence haussera la qualité des soins de santé

Ce n’est pas en répétant les mêmes arguments irrationnels que l’on aidera les patients qui attendent dans les salles d’urgence surpeuplées du Canada.

Il est tout simplement insensé de prétendre que la concurrence haussera la qualité des soins de santé.  Les longs délais d’attente et les hôpitaux surpeuplés sont dus à une pénurie chronique de travailleurs de la santé formés et expérimentés.  Comment notre système public pourrait-il s’améliorer et devenir plus efficient par la division de ressources déjà si rares?

En outre, il a été prouvé à maintes reprises que le secteur privé n’est pas plus efficient dans la prestation de soins de santé. Plus tôt cette année, la régie régionale de la santé de Vancouver Island a rejeté un projet de privatisation parce qu’aucune soumission du secteur privé ne pouvait offrir les services à moindre coût que le système public actuel.

Pour régler le problème de la surpopulation, nous devons dépasser le débat usé du public contre le privé et innover dans la prestation des soins de manière à renforcer le système public universel et à reconnaître l’importance de la formation et du maintien en poste des travailleurs de la santé.