Famine et sécheresse en Somalie

Que peuvent faire les organisations internationales pour apporter l'aide nécessaire aux populations ?

Par Mis en ligne le 31 juillet 2011

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 12 mil­lions de per­sonnes ont désor­mais besoin d’une aide huma­ni­taire d’urgence dans le nord-est de l’Afrique. En Somalie seule­ment, ce sont près de 4 mil­lions de per­sonnes qui ont besoin d’une aide urgente. Alors que l’ONU tente d’y éta­blir un pont aérien, une des mou­vance des insur­gés isla­mistes de la constel­la­tion Al-Chabab estime qu’il n’y a pas de famine et que les orga­nismes huma­ni­taires ne sont pas bien­ve­nus. Par ailleurs, d’autres mou­ve­ments d’insurgés recon­naissent l’état de famine dans le pays et réclament une aide inter­na­tio­nale. Dans ce contexte, que peuvent faire les orga­ni­sa­tions inter­na­tio­nales pour appor­ter l’aide néces­saire aux popu­la­tions ?

Écoutez à ce propos l’entretien de Jean-Sébastien Bernatchez avec Pierre Beaudet, pro­fes­seur à l’École de déve­lop­pe­ment inter­na­tio­nal et mon­dia­li­sa­tion de la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa et membre du Collectif d’analyse poli­tique, dif­fusé à l’émission La tri­bune sur la pre­mière chaîne de Radio-Canada, le ven­dredi 22 juillet 2011.

Des femmes reçoivent la ration ali­men­taire four­nie par des orga­nismes d'aide huma­ni­taire dans la région de Mogadiscio.

Les commentaires sont fermés.