Faire de la santé et du bien-être de la population un objectif politique solidaire

Les appels à la privatisation accrue de notre système de santé se sont multipliés depuis une dizaine d’années au Québec. La porte ouverte par le jugement de la Cour suprême du Canada en juin 2006, a donné à ces appels la forme d’une incantation de plus en plus insistante. Ce discours propose un privé mythique, parfait,efficace, sans faille, ….quasi désintéressé! et qui serait la solution miracle à des problèmes complexes qui relèvent pourtant essentiellement d’une gestion publique et de choix politiques.

La suite [.PDF]