Engagement avec des mobilisations globales et solidarité avec les luttes des femmes autour du monde

Le Forum Social Mondial a reuni au prés de 75 mil personnes à Dakar, Sénégal entre le 6 et le 11 février 2011. Des caravanes de tous les pays de l’Afrique d’Ouest ont été organisé, en réalisant des activités de sensibilisation sur le chemin. Nous, la Marche Mondiale des Femmes, ont participé de plusiers caravanes et surtout avec des grosses délégations du Mali et de la Mauritanie.

L’intense participation africaine et les révolutions en cours en Afrique du Nord ont crée un climat de force et énergie qui ont aidé les participants a surmonter les obstacles logistiques et organisatives du Forum.

En plus, cette enérgie crée par la rencontre des luttes populaires a été au centre de l’ Assemblée des Mouvements Sociaux qui a reuni prés de 3.000 personnes le 10 février. L’ Assemblée, organisé par nous, CADTM, Via Campesina, Grassroots Global Justice, entre autres mouvements, a invité tous les mouvements sociaux a continuer, renforcer ou commencer un travail commun autour de deux dates globales de mobilisation : le 20 mars comme jour international de solidarité avec le soulèvement des peuples arabes et africains, dont leurs conquêtes nationales renforcent les luttes de tous les peuples, et une journée d’action globale contre le capitalisme le 12 octobre, où, de toutes les manières possibles, nous exprimerons notre refus d’un système qui est en train de détruire tout sur son passage. Cliquez pour lire la déclaration de l’Assemblée en: français, anglaisespagnol.

L’Assemblé a invité aussi à la convergence des luttes autour de quatre axes : contre les transnacionales ; pour la justice climatique et la souveraineté alimentaire ; contre la violence envers les femmes ; contre la guerre, le colonialisme, l’occupation et la militarisation. Le défi c’est d’entretisser ces axes, ce qui nous fait rappeler notre défi permanent d’articuler nos quatres Champs d’action. L’hile conducteur a été tracé lors de l’activité auto-organisé par la MMF pendant le Forum, « Lutte feministe contre le militarisme, le capitalisme et le patriarcat: 3e Action Internationale », qui a reuni un peu prés 500 personnes le 8 février. Femmes de 22 pays ont racconté leurs activités et apprentissages pendant la Action Internationale et nous avons partagé des nouvelles des actions régionales et la Clôture à Bukavu en RDC. Cliquez sur http://www.mmm2010.info:8080/news-1/tercera-accion-internacional-en-el-fsm-2011 pour plus d’informations sur l’activité, des photos et pour lire les textes avec les présentations faites par la MMF en Turquie et en République démocratique du Congo.

Le 9 février nous avons realisé un atelier de construction d’Alliances entre la MMF et les femmes de Via Campesina et les Amis de la Terre International autour de la souveraineté alimentaire, la violence faite aux femmes et la justice climatique. Cela a été un moment pour que les activistes et dirigéantes des trois mouvements puissent mieu se connaître ainsi que le stade de la discussion et comment la faire avancer.

Enfin, après un vaste processus de convergence entre les initiatives du comité genre et équité du Comité du Pilotage du FSM en Dakar et des mouvements et reseaux internationales, nous avons tenu l’Assemblée des femmes les 10 et 11 février 2011. Malgré les efforts déployés, il n’a pas été possible concluire le débat sur une déclaration commune car un secteur minoritaire, mais trés active, à l’Assemblée, s’opposait à la mention au droit à l’autodétermination pour les femmes saharauies. Plusieurs organisations présentes à l’Assemblée ont décidé de diffuser ce contenu dans la forme d’une Lettre signée, sans avec ceci méconnaître que pour que cette Lettre existe plusieurs femmes et organisations ont contribué. Cliquez pour lire la lettre et plus renseignements sur la question: français, anglais, espagnol.

Plus d’informations sur le FSM 2011 dans le prochain bulletin international de la MMF, qui sera envoié jusqu’au fin mars.