La MMF au FSM2011

Engagement avec des mobilisations globales et solidarité avec les luttes des femmes autour du monde

Par Mis en ligne le 08 mars 2011

Le Forum Social Mondial a reuni au prés de 75 mil per­sonnes à Dakar, Sénégal entre le 6 et le 11 février 2011. Des cara­vanes de tous les pays de l’Afrique d’Ouest ont été orga­nisé, en réa­li­sant des acti­vi­tés de sen­si­bi­li­sa­tion sur le chemin. Nous, la Marche Mondiale des Femmes, ont par­ti­cipé de plu­siers cara­vanes et sur­tout avec des grosses délé­ga­tions du Mali et de la Mauritanie.

L’intense par­ti­ci­pa­tion afri­caine et les révo­lu­tions en cours en Afrique du Nord ont crée un climat de force et éner­gie qui ont aidé les par­ti­ci­pants a sur­mon­ter les obs­tacles logis­tiques et orga­ni­sa­tives du Forum.

En plus, cette enér­gie crée par la ren­contre des luttes popu­laires a été au centre de l’ Assemblée des Mouvements Sociaux qui a reuni prés de 3.000 per­sonnes le 10 février. L’ Assemblée, orga­nisé par nous, CADTM, Via Campesina, Grassroots Global Justice, entre autres mou­ve­ments, a invité tous les mou­ve­ments sociaux a conti­nuer, ren­for­cer ou com­men­cer un tra­vail commun autour de deux dates glo­bales de mobi­li­sa­tion : le 20 mars comme jour inter­na­tio­nal de soli­da­rité avec le sou­lè­ve­ment des peuples arabes et afri­cains, dont leurs conquêtes natio­nales ren­forcent les luttes de tous les peuples, et une jour­née d’action glo­bale contre le capi­ta­lisme le 12 octobre, où, de toutes les manières pos­sibles, nous expri­me­rons notre refus d’un sys­tème qui est en train de détruire tout sur son pas­sage. Cliquez pour lire la décla­ra­tion de l’Assemblée en : fran­çais, anglaisespa­gnol.

L’Assemblé a invité aussi à la conver­gence des luttes autour de quatre axes : contre les trans­na­cio­nales ; pour la jus­tice cli­ma­tique et la sou­ve­rai­neté ali­men­taire ; contre la vio­lence envers les femmes ; contre la guerre, le colo­nia­lisme, l’occupation et la mili­ta­ri­sa­tion. Le défi c’est d’entretisser ces axes, ce qui nous fait rap­pe­ler notre défi per­ma­nent d’articuler nos quatres Champs d’action. L’hile conduc­teur a été tracé lors de l’activité auto-orga­nisé par la MMF pen­dant le Forum, « Lutte femi­niste contre le mili­ta­risme, le capi­ta­lisme et le patriar­cat : 3e Action Internationale », qui a reuni un peu prés 500 per­sonnes le 8 février. Femmes de 22 pays ont rac­conté leurs acti­vi­tés et appren­tis­sages pen­dant la Action Internationale et nous avons par­tagé des nou­velles des actions régio­nales et la Clôture à Bukavu en RDC. Cliquez sur http://​www​.mmm2010​.info:8080/​n​e​w​s​-​1​/​t​e​r​c​e​r​a​-​a​c​c​i​o​n​-​i​n​t​e​r​n​a​c​i​o​n​a​l​-​e​n​-​e​l​-​f​s​m​-2011 pour plus d’informations sur l’activité, des photos et pour lire les textes avec les pré­sen­ta­tions faites par la MMF en Turquie et en République démo­cra­tique du Congo.

Le 9 février nous avons rea­lisé un ate­lier de construc­tion d’Alliances entre la MMF et les femmes de Via Campesina et les Amis de la Terre International autour de la sou­ve­rai­neté ali­men­taire, la vio­lence faite aux femmes et la jus­tice cli­ma­tique. Cela a été un moment pour que les acti­vistes et diri­géantes des trois mou­ve­ments puissent mieu se connaître ainsi que le stade de la dis­cus­sion et com­ment la faire avancer.

Enfin, après un vaste pro­ces­sus de conver­gence entre les ini­tia­tives du comité genre et équité du Comité du Pilotage du FSM en Dakar et des mou­ve­ments et reseaux inter­na­tio­nales, nous avons tenu l’Assemblée des femmes les 10 et 11 février 2011. Malgré les efforts déployés, il n’a pas été pos­sible concluire le débat sur une décla­ra­tion com­mune car un sec­teur mino­ri­taire, mais trés active, à l’Assemblée, s’opposait à la men­tion au droit à l’autodétermination pour les femmes saha­rauies. Plusieurs orga­ni­sa­tions pré­sentes à l’Assemblée ont décidé de dif­fu­ser ce contenu dans la forme d’une Lettre signée, sans avec ceci mécon­naître que pour que cette Lettre existe plu­sieurs femmes et orga­ni­sa­tions ont contri­bué. Cliquez pour lire la lettre et plus ren­sei­gne­ments sur la ques­tion : fran­çais, anglais, espa­gnol.

Plus d’informations sur le FSM 2011 dans le pro­chain bul­le­tin inter­na­tio­nal de la MMF, qui sera envoié jusqu’au fin mars.

Les commentaires sont fermés.