Élections fédérales dans Abitibi – Baie James – Nunavik – Eeyou

Par Mis en ligne le 07 avril 2011
Montréal, le 6 avril 2011. – L’Association des employés du Nord qué­bé­cois (AENQ-CSQ) dénonce, malgré lesex­cuses, les propos du M. Yvon Lévesque, Député sor­tant du Bloc qué­bé­cois. L’AENQCSQ déplore la mal­adresse des propos tenus par M. Lévesque et tient à sou­li­gner que, peu importe ses inten­tions, M. Lévesque a semé le doute quant à sa volonté ou sa capa­cité à bien repré­sen­ter la majo­rité des élec­teurs du comté fédé­ral d’ABITIBI -BAIE JAMES – NUNAVIK – EEYOU, soit les cris et les inuit.
Le pré­sident de l’AENQ, M. Patrick D’Astous, a tenu à faire cette mise au point impor­tante : « Il serait contraire à l’intérêt de nos membres d’appuyer la can­di­da­ture de M. Lévesque dans les circonstances ».
« C’est mal­heu­reux mais les actions et les paroles de M. Lévesque dans la pré­sente cam­pagne nous ren­voient à une époque désor­mais révo­lue des rela­tions avec les peuples autochtones. »
Profil
L’AENQ regroupe les ensei­gnantes et ensei­gnants ainsi que le per­son­nel de sou­tien sco­laire des com­mis­sions sco­laires Crie et Kativik en plus de tra­vailleurs de cer­tains CPE d’Eeyou Istchee. Elle compte plus de 1 400 membres tra­vaillant notam­ment dans les 9 com­mu­nau­tés cries et les 14 com­mu­nau­tés inuites du Nunavik. Elle est affi­liée à la Centrale des syn­di­cats du Québec (CSQ).

Les commentaires sont fermés.