Écosociété condamne la poursuite de Pétrolia

Montréal, 27 janvier 2011 – Les Éditions Écosociété condamnent la poursuite en diffamation de 350 000$ déposée par la société d’exploration pétrolière et gazière Pétrolia contre Le Soleil et le porte-parole de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine, Ugo Lapointe. Rappelons que cette coalition travaille à informer le public, de manière critique, sur les pratiques du secteur minier qui apparaissent préjudiciables à l’environnement et aux communautés du Québec. La coalition milite également pour une réforme en profondeur de la Loi sur les mines du Québec.
Les Éditions Écosociété déplorent que certaines sociétés extractives du Québec et d’ailleurs continuent de réagir aux critiques qui leur sont adressées en multipliant les dispositifs de censure ou d’intimidation judiciaire, sans égard au coût que cela suppose pour le débat public ou la liberté d’expression.

Nous espérons que les nouvelles dispositions au Code de procédure civile adoptées en juin 2009 pour mettre un frein aux poursuites-bâillons permettront aux défendeurs d’obtenir le rejet de cette poursuite abusive. Les Éditions Écosociété, qui sont elles-mêmes l’objet de deux poursuites-bâillons intentées par les minières Barrick Gold et Banro Corporation pour un total de 11 M$, ont également déposé en décembre 2010 une requête en rejet d’action devant la Cour Supérieure du Québec.

Source : Éditions Écosociété


Elodie Comtois
Éditions Écosociété
Responsable des communications

(514) 521-0913 poste 21
ecomtois@ecosociete.org
C.P. 32 052, comptoir Saint-André
Montréal (Québec) H2L 4Y5
www.ecosociete.org