DEUX ANS APRÈS LA PUBLICATION DE NOIR CANADA L’épée de Damoclès pèse toujours sur la tête des Éditions Écosociété…

Mis en ligne le 15 juin 2010

Montréal, 7 juin 2010

Voilà deux ans que les Éditions Écosociété et les auteur(e)s de Noir Canada font face à l’une des plus incroyables ten­ta­tives de cen­sure ayant jamais pesé sur un livre au Québec : deux pour­suites-bâillon de 11 mil­lions $, inten­tées par deux géantes mon­diales de l’or, Barrick Gold et Banro. Il appert aujourd’hui que de puis­santes mul­ti­na­tio­nales sont légi­ti­mées d’entreprendre une action en jus­tice pour « réta­blir leur répu­ta­tion », sans égard au coût que cela sup­pose pour le débat public et la démo­cra­tie.

Plus que jamais, nous savons que la liberté dans son essence n’est pas une absence de contrainte, mais un devoir exi­geant. Et aussi qu’elle n’est jamais acquise, radi­ca­le­ment fra­gile et tou­jours à défendre contre toute forme de pensée unique.

Ces deux années éprou­vantes ont éga­le­ment été ponc­tuées de moult gestes soli­daires, de bou­le­ver­sants témoi­gnages de sou­tien et d’amitié et de ren­contres on ne peut plus déter­mi­nantes. À tous ceux-là, à toutes celles-là, qui ont contri­bué de quelque façon que ce soit à nous sou­te­nir dans cette lutte, merci.

Évènements mar­quants de l’année 2009-2010

L’assureur des Éditions Écosociété s’implique dans le dos­sier

Environ 50 ans de reve­nus annuels (11 mil­lions $ au total) sont récla­més aux Éditions Écosociété pour avoir publié un essai cri­tique qui rend compte de ques­tions d’intérêt public. Heureusement, ce far­deau finan­cier se trouve allégé par l’intervention de l’assureur des Éditions Écosociété, qui a reconnu cette année son obli­ga­tion à défendre la maison d’édition dans le cadre de l’action en res­pon­sa­bi­lité civile inten­tée par Barrick Gold. Nos nou­veaux pro­cu­reurs de Langlois Kronström Desjardins tra­vaillent main­te­nant à la défense de la maison. Les auteurEs de Noir Canada, par contre, ne béné­fi­cient d’aucune cou­ver­ture d’assurance, et conti­nuent d’assumer leur défense grâce au tra­vail de Me Normand Tamaro à Montréal et de Me William Macdowell en Ontario, ainsi que grâce aux dons au fonds de défense des Éditions Écosociété.

67 juristes dénoncent les pour­suites

Qualifiées de pour­suites-bâillons par plus de 12 000 citoyens, dont de nom­breux poli­ti­ciens, intel­lec­tuels et artistes, mais aussi par de nom­breux mou­ve­ments et groupes, les actions en jus­tice inten­tées par Barrick Gold et Banro sont à pré­sent dénon­cées par 67 juristes dans les pages du Devoir, dans le cadre de la Journée mon­diale des droits de l’homme. Pour ces juristes de for­ma­tion et de pro­fes­sion, ces pour­suites se pré­sentent comme des menaces directes à la liberté d’expression des citoyens, à la recherche de la vérité et au libre exer­cice du débat public : « Si nous évi­tons de nous inter­ro­ger aujourd’hui sur la res­pon­sa­bi­lité des com­pa­gnies cana­diennes à l’étranger, c’est à notre pensée cri­tique libre que nous renon­çons. » Lire l’article inté­gral : http://​slapp​.eco​so​ciete​.org/​f​r​/​n​o​d​e​/​16418 .

Des action­naires demandent à Barrick de rendre des comptes

Des action­naires de Barrick Gold estiment que le recours intenté par la mul­ti­na­tio­nale a toutes les allures d’une pour­suite-bâillon. En effet, les groupes Bâtirente et Placement NordOuest & Ethiques mènent actuel­le­ment des repré­sen­ta­tions conjointes auprès de la société minière pour lui expri­mer leurs appré­hen­sions et exiger des expli­ca­tions. Pour lire la lettre de Bâtirente et Placement NordOuest & Ethiques adres­sée à Barrick Gold : http://​bati​rente​.qc​.ca/​f​r​/​n​o​u​v​e​l​l​e​-​d​e​t​a​il/42.

La date du procès est fixée à sep­tembre 2011

Après plus de 20 mois de pro­cé­dures judi­ciaires, la date du procès oppo­sant Barrick Gold aux Éditions Écosociété et aux auteurEs de Noir Canada, Delphine Abadie, Alain Deneault et William Sacher, a enfin été fixée : sep­tembre 2011. Quarante jours d’audience, éche­lon­nés sur quatre mois, seront néces­saires pour pré­sen­ter les cen­taines de pièces dépo­sées comme preuves, ainsi que pour entendre les dif­fé­rents témoins, témoins-experts et plai­doi­ries res­pec­tives des par­ties concer­nées. Pour en savoir davan­tage : http://​slapp​.eco​so​ciete​.org/​f​r​/​n​o​d​e​/​16542 .

Barrick empêche la publi­ca­tion d’un ouvrage à Vancouver

Barrick Gold uti­lise une fois de plus l’appareil judi­ciaire pour inti­mi­der pas moins de deux édi­teurs, sept auteurs et deux tra­duc­teurs ! En effet, la mul­ti­na­tio­nale leur a fait par­ve­nir une mise en demeure « pré­ven­tive » rela­tive à la publi­ca­tion éven­tuelle, par l’éditeur Talonbooks de Vancouver, du livre Imperial Canada Inc.: Legal Haven of Choice for the World’s Mining Industries, pour­tant encore à l’état de manus­crit ! Pour lire toute la presse rela­tive à cette affaire : http://​slapp​.eco​so​ciete​.org/​f​r​/​r​e​v​u​e​_​d​e​_​p​resse .

Alain Deneault lance son der­nier livre : Offshore

Alain Deneault, coau­teur de Noir Canada, vient de lancer aux Éditions Écosociété son tout nou­veau livre Offshore : Paradis fis­caux et sou­ve­rai­neté cri­mi­nelle.

« Ce livre, l’un des meilleurs et des plus étof­fés sur le sujet, est une contri­bu­tion majeure contre la peste des para­dis fis­caux. »

– Yves Michaud, Président fon­da­teur du mou­ve­ment d’éducation et de défense des action­naires (MÉDAC) –

« Alain Deneault montre com­ment les pré­da­teurs puisent dans les para­dis fis­caux la jus­ti­fi­ca­tion de leur enri­chis­se­ment et y dis­si­mulent la noci­vité de leur pou­voir. »

– Juge Jean de Maillard, Vice-pré­sident du Tribunal de Grande Instance d’Orléans –

En savoir plus : http://​www​.eco​so​ciete​.org/​t​1​3​7.php .

La parole est d’or – Soirée haute en cou­leur pour le 2e anni­ver­saire de Noir Canada

Le 22 avril der­nier, les artistes et auteurEs Paul Ahmarani, Paul Chamberland, Alain Deneault, Francis Dupuis-Déri, Bertin Dzangué, Lomomba Emongo, Jean-François Lessard, Maia Loinaz, Nadine Walsh & Stanley Péan ont prêté leurs voix, en poésie, contes et chan­sons, à une soirée émou­vante et haute en cou­leur pour célé­brer la libre parole. Tous les détails, le texte d’Alain Deneault et plu­sieurs photos sont acces­sibles à l’adresse sui­vante : http://​slapp​.eco​so​ciete​.org/​f​r​/​n​o​d​e​/​16779 .

Écosociété lance son tee-shirt Libre d’être … Écosociété

Vous pouvez main­te­nant affi­cher fiè­re­ment votre sou­tien aux Éditions Écosociété et aux auteurEs de Noir Canada en por­tant ce superbe tee-shirt qui célèbre la liberté d’expression dans tous ses états. Les recettes ramas­sées par la vente de ces tee-shirts iront au fonds de défense juri­dique, notam­ment pour venir en aide aux auteurEs, qui ne béné­fi­cient pas du sou­tien de notre assu­reur. Pour se pro­cu­rer un tee-shirt : http://​slapp​.eco​so​ciete​.org/​f​r​/​t​e​e​-​shirt .

Merci de conti­nuer à nous sou­te­nir !

Les Éditions Écosociété conti­nuent de sol­li­ci­ter votre aide finan­cière, afin de pou­voir pour­suivre cette lutte en faveur de la liberté d’expression.

Vous pouvez faire un don au fonds de défense des Éditions Écosociété via leur site Internet http://​slapp​.eco​so​ciete​.org/​f​r​/​n​o​de/32 ou en envoyant un chèque à l’adresse sui­vante :

Les Éditions Écosociété

C.P. 32052, Comptoir Saint-André

Montréal (Québec) H2L 4Y5

MERCI !

Les commentaires sont fermés.