Daniel Bensaïd, un des fondateurs de la LCR, est mort

Mis en ligne le 12 janvier 2010

aniel Bensaïd – un des fon­da­teurs de la Ligue com­mu­niste révo­lu­tion­naire (LCR), qui avait éga­le­ment par­ti­cipé acti­ve­ment à la créa­tion du NPA d’Olivier Besancenot, en février der­nier – est mort mardi 12 jan­vier, à 63 ans, des suites d’une longue mala­die, a indi­qué le NPA.

M. Bensaïd était un des théo­ri­ciens du mou­ve­ment trots­kiste en France.

Militant révo­lu­tion­naire depuis l’adolescence, il avait été l’un des fon­da­teurs de la Jeunesse com­mu­niste révo­lu­tion­naire (JCR) avec Alain Krivine, en 1966, puis l’un des acteurs du mou­ve­ment de Mai-68, avant de par­ti­ci­per à la créa­tion de la Ligue com­mu­niste, en avril 1969, deve­nue LCR en 1973.

Longtemps membre de la direc­tion de la LCR et un des prin­ci­paux diri­geants de la IVe Internationale (orga­ni­sa­tion com­mu­niste trots­kiste fondée en 1938), il était engagé dans tous les com­bats inter­na­tio­na­listes.

Né le 25 mars 1946 à Toulouse, ce phi­lo­sophe, ensei­gnant à l’université de Paris-VIII, a publié de très nom­breux ouvrages de phi­lo­so­phie ou de débat poli­tique, animé les revues Critique com­mu­niste et Contretemps, et par­ti­cipé à la créa­tion de la Fondation Louise-Michel. Il avait notam­ment écrit en col­la­bo­ra­tion avec M. Besancenot Prenons parti pour un socia­lisme du XXIe siècle (Editions Mille et une nuits) en jan­vier 2009, à un mois de la créa­tion du NPA. Le parti anti­ca­pi­ta­liste indique qu’il orga­ni­sera une soirée d’hommage mili­tant samedi 23 jan­vier à Paris.

Les commentaires sont fermés.