Thème

Communiqués / Événements

 
George Orwell, de la guerre civile espagnole à 1984 (de Louis Gill)


Louis Gill, Georges Orwell. De la guerre civile espa­gnole à 1984, Montréal, LUX édi­teur, 2011.

Parler de George Orwell, de son œuvre, et rap­pe­ler qu’il fut éga­le­ment partie pre­nante de la guerre d’Espagne en s’engageant dans les milices du POUM (Parti Ouvrier d’Unification Marxiste) n’est pas chose nou­velle. Mais la force du livre de Louis Gill, c’est la clarté avec laquelle il expose sa thèse cen­trale : Georges Orwell s’est ins­piré direc­te­ment de son expé­rience pen­dant la guerre d’Espagne pour écrire La Ferme des Animaux et 1984. Le voca­bu­laire même de ses livres, les concepts qu’ils déve­loppent et leurs intrigues repro­dui­sant l’opposition entre Trotsky et Staline, doivent tout à l’expérience d’Orwell en Espagne.

Lire la suite...
Daniel Bensaïd, l’intempestif
dimanche 21 octobre 2012
Recension / Notes de lecture

François Sabado, (dir.), Daniel Bensaïd, l’intémpestif, Paris, éd. La Découverte, coll. « Cahiers libres », 2012.

La vie poli­tique et mili­tante de Daniel, du milieu des années 1960 au début des années 2010, recouvre près d’un demi-siècle d’histoire poli­tique et inter­na­tio­nale. Comme pour tous ceux et celles qui veulent trans­for­mer le monde, elle est jalon­née d’espoirs, de pro­jets, d’épreuves, de réa­li­sa­tions mais aussi de revers, d’illusions voire de décep­tions. Retracer ce par­cours, sans se perdre dans les rap­pels évé­ne­men­tiels ou anec­do­tiques, est une tâche dif­fi­cile.

Lire la suite...
Le printemps des carrés rouges
Lutte étudiante, crise sociale, loi liberticide, démocratie de la rue

M édi­teur, André Frappier, Richard Poulin et Bernard Rioux sont heu­reux de vous invi­ter au lan­ce­ment de livre Le prin­temps des carrés rouges, Lutte étu­diante, crise sociale, loi liber­ti­cide, démo­cra­tie de la rue

  • Mercredi 10 octobre
  • à partir de 19 heures,
  • Brasserie du Métro Crémazie
  • 8753 rue Lajeunesse, Montréal

Table ronde avec
Martine Desjardins, Gabriel Nadeau-Dubois et André Frappier

Lire la suite...
Le repli identitaire du Parti Québécois

Deux pos­tures de repli, l’une reli­gieuse et l’autre lin­guis­tique, sont ali­men­tées par le repli iden­ti­taire qui s’est ins­tallé au Parti Québécois (PQ) depuis la crise des accom­mo­de­ments rai­son­nable de 2007-2008. Ce cou­rant oppose majo­rité à mino­ri­tés et défend qu’un « authen­tique Québécois » se doit d’adhérer au natio­na­lisme tra­di­tion­nel, celui du Canadien fran­çais catho­lique, condam­nant à l’exclusion ceux qui for­mulent une vision cri­tique de ce passé et tous ceux dont la mémoire his­to­rique est autre (les autoch­tones, les Québécois anglo­phones et tous les immi­grants, y com­pris ceux pro­ve­nant de France).

Lire la suite...
Espaces Marx lance une collection de livres avec les éditions du Croquant

JPEG - 8.1 koUn pre­mier livre vient de paraître dans la col­lec­tion Enjeux et débats, sous le titre : Démondialiser ?

Voici le texte de pré­sen­ta­tion de ce livre auquel Patrice Cohen-Seat, Marc Delepouve, Élisabeth Gauthier, Janette Habel, Jean-Marie Harribey, Étienne Lebeau,Gus Massiah, Jacques Rigaudiat, Bernard Salamand et Christophe Ventura ont contri­bué, Louis Weber ayant assuré la coor­di­na­tion.

Le débat sur la démon­dia­li­sa­tion a occupé les médias au prin­temps 2011. Mené depuis quelques mois à tra­vers livres et articles spé­cia­li­sés par des éco­no­mistes de diverses orien­ta­tions, il a été lancé dans l’espace public par Arnaud Montebourg à l’occasion de la pri­maire orga­ni­sée par le Parti socia­liste pour dési­gner son can­di­dat à l’élection pré­si­den­tielle de 2012. Un an après, on peut avoir l’impression qu’il n’aura duré qu’un été et que ses ini­tia­teurs de la sphère poli­tique sont ren­trés dans le rang. Il est vrai qu’il n’a pra­ti­que­ment pas été évoqué au cours des cam­pagnes élec­to­rales pré­si­den­tielle et légis­la­tive de 2012, en tout cas pas direc­te­ment.

Lire la suite...
La domination scolaire

Ugo Palheta, La domi­na­tion sco­laire, Paris, PUF, « Le lien social », 2012. 

Nous publions ci-des­sous la pre­mière partie de l’introduction de l’ouvrage.

La dignité recon­nue et l’intérêt accordé aux objets socio­lo­giques déri­vant sou­vent de la hau­teur sociale des sujets étu­diés (ou quel­que­fois de leur exo­tisme pos­tulé), il est patent que nous dis­po­sons de trop peu de recherches trai­tant des régions domi­nées de l’espace sco­laire, et notam­ment de l’enseignement professionnel[1]. Ces filières accueillaient pour­tant presque 40% d’une cohorte au début des années 2000 (contre res­pec­ti­ve­ment 35% et 17% pour les filières géné­rales et tech­no­lo­giques). Certes, les taux d’abandon en cours de for­ma­tion demeurent beau­coup plus impor­tants dans l’enseignement pro­fes­sion­nel que dans les filières géné­rales et tech­no­lo­giques, et ces « 40% » ne sont donc pas tous par­ve­nus à un diplôme pro­fes­sion­nel.

Lire la suite...
Naissance de la théorie critique
dimanche 23 septembre 2012
Recension / Notes de lecture

Il y a bien une École de Francfort, en dépit de la variété, dans le style comme dans la pensée, des auteurs qui s’en sont réclamés ou qu’on y a rattachés. Son unité, souligne J.- M. Durand-Gasselin, réside moins dans un ensemble de thèses communes que dans un type de théorie, mise au service de l’émancipation des masses.
Lire la suite...
Introduction
Une nouvelle histoire populaire de l’humanité

Nous pré­sen­tons ici l’introduction de l’ œuvre de Chris Harman, Une Histoire popu­laire de l’humanité. De l’âge de pierre au nou­veau mil­lé­naire, paru en fran­çais aux édi­tions La Découverte en octobre 2011.

Les ques­tions posées dans le poème de Brecht placé en exergue exigent impé­ra­ti­ve­ment des réponses. Et c’est à l’histoire – qui ne sau­rait consti­tuer la chasse gardée d’un petit groupe de spé­cia­listes, ou le luxe de ceux qui peuvent se l’offrir – qu’il revient de les four­nir. L’histoire n’est pas « une sot­tise » (« bunk »), comme le pré­ten­dait Henry Ford, pion­nier de la pro­duc­tion de masse d’automobiles, ennemi mortel du syn­di­ca­lisme et grand admi­ra­teur d’Adolf Hitler.

Lire la suite...
L’approche du gouvernement Harper vis-à-vis de la crise en Syrie est « inepte et égocentrique »

Montréal, le 6 sep­tembre 2012 — L’approche du gou­ver­ne­ment Harper vis-à-vis de la crise en Syrie est « inepte et égo­cen­trique », a affirmé Canadiens pour la jus­tice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO). Le pré­sident de CJPMO Thomas Woodley a sou­li­gné que le gou­ver­ne­ment s’est rangé pré­ci­pi­tam­ment der­rière les « Amis de la Syrie », qu’il a appelé à un ren­ver­se­ment du régime de Bachar al Assad par la force — ce qui a nui à l’éventualité d’un règle­ment négo­cié entre le gou­ver­ne­ment et l’opposition — et a déployé peu d’efforts pour appuyer le plan de paix de Kofi Annan. Woodley affirme que l’annonce faite par le ministre des Affaires étran­gères John Baird le 11 août der­nier lors de sa visite d’un camp de réfu­giés syriens en Jordanie en com­pa­gnie de pho­to­graphes illustre par­fai­te­ment l’approche impro­vi­sée et égo­cen­trique du gou­ver­ne­ment dans ce dos­sier. John Baird a promis que le Canada ver­se­rait 2 mil­lions de dol­lars à Canadian Relief for Syria, un groupe n’ayant aucune expé­rience préa­lable en matière de ges­tion de projet.

Par
Lire la suite...
L’accélération comme moteur de l’aliénation

Note de lec­ture. Hartmut ROSA, Aliénation et accé­lé­ra­tion. Vers une théo­rie cri­tique de la moder­nité tar­dive, Paris, La Découverte, 2012. 153 p. 16€. Comment refon­der la théo­rie cri­tique à partir d’un point de vue uni­fi­ca­teur des tra­vers de nos socié­tés : le temps qui s’accélère et qui, de ce fait, exerce une emprise de plus en plus pres­sante sur nos vies ordi­naires ?

Lire la suite...