Thème

Communiqués / Événements

 
George Orwell, de la guerre civile espagnole à 1984 (de Louis Gill)


Louis Gill, Georges Orwell. De la guerre civile espa­gnole à 1984, Montréal, LUX édi­teur, 2011.

Parler de George Orwell, de son œuvre, et rap­pe­ler qu’il fut éga­le­ment partie pre­nante de la guerre d’Espagne en s’engageant dans les milices du POUM (Parti Ouvrier d’Unification Marxiste) n’est pas chose nou­velle. Mais la force du livre de Louis Gill, c’est la clarté avec laquelle il expose sa thèse cen­trale : Georges Orwell s’est ins­piré direc­te­ment de son expé­rience pen­dant la guerre d’Espagne pour écrire La Ferme des Animaux et 1984. Le voca­bu­laire même de ses livres, les concepts qu’ils déve­loppent et leurs intrigues repro­dui­sant l’opposition entre Trotsky et Staline, doivent tout à l’expérience d’Orwell en Espagne.

Lire la suite...
Daniel Bensaïd, l’intempestif
dimanche 21 octobre 2012
Recension / Notes de lecture

François Sabado, (dir.), Daniel Bensaïd, l’intémpestif, Paris, éd. La Découverte, coll. « Cahiers libres », 2012.

La vie poli­tique et mili­tante de Daniel, du milieu des années 1960 au début des années 2010, recouvre près d’un demi-siècle d’histoire poli­tique et inter­na­tio­nale. Comme pour tous ceux et celles qui veulent trans­for­mer le monde, elle est jalon­née d’espoirs, de pro­jets, d’épreuves, de réa­li­sa­tions mais aussi de revers, d’illusions voire de décep­tions. Retracer ce par­cours, sans se perdre dans les rap­pels évé­ne­men­tiels ou anec­do­tiques, est une tâche dif­fi­cile.

Lire la suite...
Le printemps des carrés rouges
Lutte étudiante, crise sociale, loi liberticide, démocratie de la rue

M édi­teur, André Frappier, Richard Poulin et Bernard Rioux sont heu­reux de vous invi­ter au lan­ce­ment de livre Le prin­temps des carrés rouges, Lutte étu­diante, crise sociale, loi liber­ti­cide, démo­cra­tie de la rue

  • Mercredi 10 octobre
  • à partir de 19 heures,
  • Brasserie du Métro Crémazie
  • 8753 rue Lajeunesse, Montréal

Table ronde avec
Martine Desjardins, Gabriel Nadeau-Dubois et André Frappier

Lire la suite...
Le repli identitaire du Parti Québécois

Deux pos­tures de repli, l’une reli­gieuse et l’autre lin­guis­tique, sont ali­men­tées par le repli iden­ti­taire qui s’est ins­tallé au Parti Québécois (PQ) depuis la crise des accom­mo­de­ments rai­son­nable de 2007-2008. Ce cou­rant oppose majo­rité à mino­ri­tés et défend qu’un « authen­tique Québécois » se doit d’adhérer au natio­na­lisme tra­di­tion­nel, celui du Canadien fran­çais catho­lique, condam­nant à l’exclusion ceux qui for­mulent une vision cri­tique de ce passé et tous ceux dont la mémoire his­to­rique est autre (les autoch­tones, les Québécois anglo­phones et tous les immi­grants, y com­pris ceux pro­ve­nant de France).

Lire la suite...
Espaces Marx lance une collection de livres avec les éditions du Croquant

JPEG - 8.1 koUn pre­mier livre vient de paraître dans la col­lec­tion Enjeux et débats, sous le titre : Démondialiser ?

Voici le texte de pré­sen­ta­tion de ce livre auquel Patrice Cohen-Seat, Marc Delepouve, Élisabeth Gauthier, Janette Habel, Jean-Marie Harribey, Étienne Lebeau,Gus Massiah, Jacques Rigaudiat, Bernard Salamand et Christophe Ventura ont contri­bué, Louis Weber ayant assuré la coor­di­na­tion.

Le débat sur la démon­dia­li­sa­tion a occupé les médias au prin­temps 2011. Mené depuis quelques mois à tra­vers livres et articles spé­cia­li­sés par des éco­no­mistes de diverses orien­ta­tions, il a été lancé dans l’espace public par Arnaud Montebourg à l’occasion de la pri­maire orga­ni­sée par le Parti socia­liste pour dési­gner son can­di­dat à l’élection pré­si­den­tielle de 2012. Un an après, on peut avoir l’impression qu’il n’aura duré qu’un été et que ses ini­tia­teurs de la sphère poli­tique sont ren­trés dans le rang. Il est vrai qu’il n’a pra­ti­que­ment pas été évoqué au cours des cam­pagnes élec­to­rales pré­si­den­tielle et légis­la­tive de 2012, en tout cas pas direc­te­ment.

Lire la suite...
La domination scolaire

Ugo Palheta, La domi­na­tion sco­laire, Paris, PUF, « Le lien social », 2012. 

Nous publions ci-des­sous la pre­mière partie de l’introduction de l’ouvrage.

La dignité recon­nue et l’intérêt accordé aux objets socio­lo­giques déri­vant sou­vent de la hau­teur sociale des sujets étu­diés (ou quel­que­fois de leur exo­tisme pos­tulé), il est patent que nous dis­po­sons de trop peu de recherches trai­tant des régions domi­nées de l’espace sco­laire, et notam­ment de l’enseignement professionnel[1]. Ces filières accueillaient pour­tant presque 40% d’une cohorte au début des années 2000 (contre res­pec­ti­ve­ment 35% et 17% pour les filières géné­rales et tech­no­lo­giques). Certes, les taux d’abandon en cours de for­ma­tion demeurent beau­coup plus impor­tants dans l’enseignement pro­fes­sion­nel que dans les filières géné­rales et tech­no­lo­giques, et ces « 40% » ne sont donc pas tous par­ve­nus à un diplôme pro­fes­sion­nel.

Lire la suite...
Naissance de la théorie critique
dimanche 23 septembre 2012
Recension / Notes de lecture
Il y a bien une École de Francfort, en dépit de la variété, dans le style comme dans la pensée, des auteurs qui s’en sont récla­més ou qu’on y a rat­ta­chés. Son unité, sou­ligne J.- M. Durand-Gasselin, réside moins dans un ensemble de thèses com­munes que dans un type de théo­rie, mise au ser­vice de l’émancipation des masses.
Lire la suite...
Introduction
Une nouvelle histoire populaire de l’humanité

Nous pré­sen­tons ici l’introduction de l’ œuvre de Chris Harman, Une Histoire popu­laire de l’humanité. De l’âge de pierre au nou­veau mil­lé­naire, paru en fran­çais aux édi­tions La Découverte en octobre 2011.

Les ques­tions posées dans le poème de Brecht placé en exergue exigent impé­ra­ti­ve­ment des réponses. Et c’est à l’histoire – qui ne sau­rait consti­tuer la chasse gardée d’un petit groupe de spé­cia­listes, ou le luxe de ceux qui peuvent se l’offrir – qu’il revient de les four­nir. L’histoire n’est pas « une sot­tise » (« bunk »), comme le pré­ten­dait Henry Ford, pion­nier de la pro­duc­tion de masse d’automobiles, ennemi mortel du syn­di­ca­lisme et grand admi­ra­teur d’Adolf Hitler.

Lire la suite...
L’approche du gouvernement Harper vis-à-vis de la crise en Syrie est « inepte et égocentrique »

Montréal, le 6 sep­tembre 2012 — L’approche du gou­ver­ne­ment Harper vis-à-vis de la crise en Syrie est « inepte et égo­cen­trique », a affirmé Canadiens pour la jus­tice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO). Le pré­sident de CJPMO Thomas Woodley a sou­li­gné que le gou­ver­ne­ment s’est rangé pré­ci­pi­tam­ment der­rière les « Amis de la Syrie », qu’il a appelé à un ren­ver­se­ment du régime de Bachar al Assad par la force — ce qui a nui à l’éventualité d’un règle­ment négo­cié entre le gou­ver­ne­ment et l’opposition — et a déployé peu d’efforts pour appuyer le plan de paix de Kofi Annan. Woodley affirme que l’annonce faite par le ministre des Affaires étran­gères John Baird le 11 août der­nier lors de sa visite d’un camp de réfu­giés syriens en Jordanie en com­pa­gnie de pho­to­graphes illustre par­fai­te­ment l’approche impro­vi­sée et égo­cen­trique du gou­ver­ne­ment dans ce dos­sier. John Baird a promis que le Canada ver­se­rait 2 mil­lions de dol­lars à Canadian Relief for Syria, un groupe n’ayant aucune expé­rience préa­lable en matière de ges­tion de projet.

Par
Lire la suite...
L’accélération comme moteur de l’aliénation

Note de lec­ture. Hartmut ROSA, Aliénation et accé­lé­ra­tion. Vers une théo­rie cri­tique de la moder­nité tar­dive, Paris, La Découverte, 2012. 153 p. 16€. Comment refon­der la théo­rie cri­tique à partir d’un point de vue uni­fi­ca­teur des tra­vers de nos socié­tés : le temps qui s’accélère et qui, de ce fait, exerce une emprise de plus en plus pres­sante sur nos vies ordi­naires ?

Lire la suite...