Thème

Arts et culture

La démocratie du Jasmin
Déclaration des Intellectuels pour la laïcité – Pour un Québec laïque et pluraliste

illustrationLe débat de société sus­cité par la pra­tique des accom­mo­de­ments reli­gieux dans la sphère publique pose la ques­tion de la laï­ci­sa­tion de l’État qué­bé­cois. La réponse à cette ques­tion réside dans une claire com­pré­hen­sion de la véri­table nature de la laï­cité dans une société plu­ra­liste.

Lire la suite...
100 intellectuels contre le projet de charte
Nos valeurs excluent l’exclusion
La charte des valeurs "québécoises"

Nous sommes contre tout projet de charte des valeurs québécoises. Nous avons en partage des valeurs comme l’égalité entre hommes et femmes et la laïcité de l’État et des institutions publiques. Nous ne pensons pas que ces valeurs appartiennent en propre ni au Québec ni à l’Occident. Nous croyons que ces valeurs ne doivent pas être séparées de ces autres valeurs : le souci de justice, le désir d’émancipation, le refus du racisme, des stigmatisations et de toutes les formes de domination et d’inégalité quelles qu’elles soient. 

Lire la suite...
La Bataille du voile
La charte des valeurs "québécoises"

Frantz Fanon a abordé sous le titre de la bataille du voile, l’enjeu cen­tral consti­tué par le thème du dévoi­le­ment des femmes algé­riennes durant la domi­na­tion colo­niale fran­çaise. Le voile des femmes était consi­déré comme le sym­bole par excel­lence de la nature rétro­grade de la société algé­rienne et la colo­ni­sa­tion pré­sen­tée comme une mis­sion de civi­li­sa­tion qui se don­nait pour objec­tif pre­mier de libé­rer les algé­riennes du patriar­cat arabo-musul­man dont elles étaient vic­times en les dévoi­lant.

Lire la suite...
Deuxième partie
Islamophobies
La charte des valeurs "québécoises"

Après le 11 septembre 2001

Au tournant des années 1990, les États-Unis se lancent dans une nouvelle tentative pour « dompter » les arabo-musulmans au Moyen-Orient.

Lire la suite...
(Première partie)
Islamophobie
La charte des valeurs "québécoises"

Un peu partout en Europe et en Amérique du Nord, les manifestations d’hostilité contre les Musulmans et contre l’islam se sont multipliées ces dernières années.

Lire la suite...
Le débat autour de la "Charte des valeurs québécoises"
Le projet de Charte est mal parti

Comme tout le monde le sait, le projet sur la Charte des valeurs qué­bé­coises pola­rise et confond. Plusieurs pro­blé­ma­tiques sont impli­cites plutôt qu’explicites dont celle de l’immigration, où plu­sieurs « vraies » ques­tions ne sont pas posées, dont le pro­fi­lage, la dis­cri­mi­na­tion dans l’emploi et le loge­ment. En cen­trant le « pro­blème » sur les « accom­mo­de­ments rai­son­nables » et les signes reli­gieux dits osten­ta­toires, on aggrave une fausse pola­ri­sa­tion entre « eux » et « nous », d’où les malaises res­sen­tis par une grande partie de la popu­la­tion, immi­grante ou non-immi­grante.

Lire la suite...
Lancement du Webzine « Nous autres »
NOUS AUTRES se présente…

Parce que nous sommes nom­breux à être sortis de l’ombre où un capi­ta­lisme triom­phant nous avait relé­gué, nous avons res­senti le besoin de nous regrou­per pour écrire, filmer, créer. Pour témoi­gner, en somme, des évé­ne­ments extra­or­di­naires qui secouent le confort et l’indifférence du Québec. [Éditorial]

Nous y sommes. Après des mois de débats, de réflexions, d’analyses, de créa­tion, de pleurs, d’espoirs - d’indignation, sur­tout. L’indignation enfin conju­guée au Nous. Des voix qui se retrouvent dans la soif du dia­logue, de recons­truire une vie en com­mune qui nous ras­semble plutôt qu’elle nous divise.

Ce « pre­mier numéro » du maga­zine Nous Autres est à l’image de la diver­sité des expé­riences et des points de vues de ses arti­sans. Bien qu’il évo­luera dans les pro­chains jours en vous pro­po­sant de nou­velles paru­tions, il vous offre dès sa mise en ligne deux dou­zaines de textes et de docu­ments vidéos pro­duits par ses membres fon­da­teurs et quelques col­la­bo­ra­teurs externes.

Lire la suite...
Lecture d'été
« Rosa », de Jonathan Rabb

  • Rosa, Jonathan Rabb, 
  • tra­duit de l’anglais (USA) par Eric Moreau, 
  • coll. Grands détec­tives, 10/18, 2011, 
  • 576 pages, 9,60 euros.

Premier volume d’une tri­lo­gie désor­mais inté­gra­le­ment dis­po­nible chez 10/18[1],Rosa déploie sa trame dans les replis de la tra­gé­die qui se joue à Berlin, aux len­de­mains de la pre­mière Guerre Mondiale, sur les cendres encore chaudes du sou­lè­ve­ment spar­ta­kiste. En cette fin jan­vier 1919, la situa­tion reste encore incer­taine : Ebert et les sociaux-démo­crates s’installent au pou­voir, mais les dif­fé­rentes fac­tions s’agitent et l’instauration de la République semble encore peu assu­rée. C’est dans cette ambiance de nau­frage de la vieille Allemagne impé­riale que le com­mis­saire Hoffner doit mener une enquête par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile, qui le met sur la piste d’un meur­trier que l’on n’a pas encore bap­tisé serial killer.

Lire la suite...
Paradoxe du printemps érable

Je che­vauche mon poème
à l’embouchure des eaux
et du cercle des méde­cines
dans la mou­vance
des chants nour­ri­ciers
du cock­tail sur le vitre

Lire la suite...