Thème

Cahiers du socialisme

Sous-thèmes

 
Consultez en ligne le nu­méro 2
jeudi 10 octobre 2013
Cahiers du socialisme
Consultez en ligne le nu­méro 3
jeudi 10 octobre 2013
Cahiers du socialisme
Consultez en ligne le nu­méro 4
jeudi 10 octobre 2013
Cahiers du socialisme
Consultez en ligne le nu­méro 5
jeudi 10 octobre 2013
Cahiers du socialisme
Consultez en ligne le nu­méro 6
jeudi 10 octobre 2013
Cahiers du socialisme
Consultez en ligne le nu­méro 7
NCS 5: Migration: stratégies, acteurs, résistances
Les multiples visages de l’islamophobie au Canada
La charte des valeurs "québécoises"
Occupons la ville !
mardi 17 septembre 2013
Cahiers du socialisme

Introduction au dossier

Lire la suite...
UNIVERSITÉ POPULAIRE D'ÉTÉ DES NCS - 2013
Pourquoi une université populaire ?

Pourquoi une université populaire ?

Les NCS orga­nisent pro­chai­ne­ment une 4e édi­tion de son Université popu­laire. L’évènement est en fait co-orga­nisé avec plu­sieurs réseaux, asso­cia­tions et orga­ni­sa­tions repré­sen­tant la riche den­sité du mou­ve­ment popu­laire au Québec.

Lire la suite...
UNIVERSITÉ POPULAIRE D'ÉTÉ DES NCS - 2013
Harper et le monde du travail
« réforme » ou « révolution » ?

Les réformes du gou­ver­ne­ment Harper dans le domaine des rap­ports d’emploi s’inscrivent-elle en conti­nuité ou en rup­ture avec l’évolution des poli­tiques publiques menées par les gou­ver­ne­ments qui l’ont pré­cédé ? Il semble évident qu’il y a des dif­fé­rences, par exemple que les[i] inter­ven­tions sont aujourd’hui plus sévères envers les orga­ni­sa­tions du mou­ve­ment ouvrier et moins atten­tives aux reven­di­ca­tions des groupes qu’elles repré­sentent et veulent repré­sen­ter. Mais de telles dif­fé­rences peuvent se pré­sen­ter sous l’angle de réformes à cer­taines façons de faire habi­tuelles et à leurs cadres ins­ti­tués, ou elles peuvent se pré­sen­ter comme des actions de redé­fi­ni­tion de ces façons de faire et de ces cadres, de trans­for­ma­tion de nature, une ‘révo­lu­tion’. Mon hypo­thèse veut que le gou­ver­ne­ment Harper soit prêt à cette rup­ture des équi­libres et qu’il la favo­rise, mais que le champ de cette rup­ture s’ouvre aussi comme un abou­tis­se­ment, un des abou­tis­se­ments pos­sibles d’une séquence déjà enga­gée.

Lire la suite...