Forum Social Mondial Édition de Montréal

Bilan officiel

Par Mis en ligne le 17 septembre 2016

bilan_officiel_fsmLe Forum Social Mondial (FSM) est très fier de cette 12e édi­tion du FSM, la pre­mière à se tenir dans un pays dit du nord. « Le FSM est le fruit du tra­vail d’un comité qui a mené ses acti­vi­tés pen­dant 3 ans, soit depuis mai 2013 au retour d’un pre­mier FSM en Tunisie » a expli­qué la co-coor­di­na­trice Carminda Mac Lorin. L’évènement a enre­gis­tré 35 000 participantEs dont 15 000 présentEs à la marche d’ouverture où 125 pays ont été repré­sen­tés. Rappelons qu’au pre­mier Forum social mon­dial à Porto Allegre au Brésil en 2001, 20 000 per­sonnes avaient pris part à l’évènement, alors pour un pre­mier forum social mon­dial au nord, les orga­ni­sa­teurs sont plus que satis­faits.
Le Forum social mon­dial n’aurait pas été pos­sible sans les 1000 béné­voles qui ont donné de leur temps pour faire en sorte que tout se déroule le mieux pos­sible. On peut comp­ter plus de 15 000 heures de béné­vo­lat de leur part tout au long de cette semaine.


Au total 1200 acti­vi­tés auto­gé­rées ont eu lieu, en plus d’environ 200 acti­vi­tés cultu­relles et de six forums paral­lèles ; le Forum mon­dial des médias libres, le Forum par­le­men­taire mon­dial, le Forum des Premières Nations, le Forum mon­dial théo­lo­gie et libé­ra­tion, le Forum social mon­dial thé­ma­tique pour un monde libéré de la fis­sion nucléaire civile et mili­taire et Hoodstock.

Le Forum social mon­dial tient aussi à rap­pe­ler l’importance de l’implication des 26 comi­tés auto­gé­rés du FSM, par exemple, le comité démo­cra­tie, pro­tec­tion sociale et droits humains, ou encore le comité sur l’éducation. Ces dif­fé­rents comi­tés ont réflé­chi à des thèmes en par­ti­cu­lier pour orga­ni­ser des acti­vi­tés en lien avec celui-ci et mobi­li­ser sur cette thé­ma­tique.

Il y a aussi eu 22 assem­blées de conver­gence qui ont mené à plus d’une cen­taine d’initiatives, par exemple la tenue d’états géné­raux sur l’éducation ou encore, la par­ti­ci­pa­tion à la jour­née de défense des ser­vices publics. D’ici la pro­chaine semaine, le FSM dif­fu­sera sur son site web un calen­drier des dif­fé­rentes actions de trans­for­ma­tion sociale qui ont été pro­po­sées lors de l’Agora des ini­tia­tives qui pourra être uti­lisé comme guide pour les citoyens indi­gnés du monde entier et leur donner des idées concrètes sur com­ment faire pour chan­ger le sys­tème.

Malgré tout, le Forum social mon­dial regrette que 60% (ceci est un chiffre pro­vi­soire puisque nous atten­dons tou­jours des infor­ma­tions à ce sujet) des demandes de visas aient été refusé par le gou­ver­ne­ment cana­dien. Le Collectif du FSM s’engage à faire le por­trait de toutes ces per­sonnes qui ont été refu­sées pour mon­trer au gou­ver­ne­ment, mais aussi à toute la société civile ce que ces gens auraient pu appor­ter à cette édi­tion du FSM. « Nous vou­lons aussi nous servir du cas de Montréal pour nous poser des ques­tions sur l’accessibilité des pays du nord » a expli­qué le co-coor­don­na­teur Raphaël Canet.
Aujourd’hui, le Conseil inter­na­tio­nal du Forum social mon­dial se réunis­sait pour pla­ni­fier la pro­chaine édi­tion du Forum.

Forum Social Mondial

Le Forum social mon­dial est le plus grand ras­sem­ble­ment de la société civile visant à trou­ver des solu­tions aux pro­blèmes de notre temps. Initié en 2001 au Brésil, le FSM ras­semble à chaque édi­tion plu­sieurs dizaines de mil­liers de participantEs pour plus de mille acti­vi­tés (ate­liers, confé­rences, per­for­mances artis­tiques…) por­tant sur diverses thé­ma­tiques (déve­lop­pe­ment social, éco­no­mie soli­daire, envi­ron­ne­ment, droits humains, démo­cra­ti­sa­tion…).

Les commentaires sont fermés.