Baisses d’impôts pour les entreprises, pertes d’emplois pour les Canadiens

Par Mis en ligne le 02 avril 2011

Le licen­cie­ment de 100 employés de Bell Canada est conster­nant et montre clai­re­ment que le pro­chain gou­ver­ne­ment fédé­ral devra en faire beau­coup plus pour pro­té­ger les tra­vailleurs cana­diens, selon Paul Moist, pré­sident natio­nal du Syndicat cana­dien de la fonc­tion publique (SCFP).

Le SCFP accorde son appui aux tra­vailleurs visés chez Bell Canada Entreprises (BCE) et à leur syn­di­cat, le Syndicat des com­mu­ni­ca­tions, de l’énergie et du papier (SCEP).

« Beaucoup de ces employés tra­vaillent chez Bell depuis plus de 30 ans et cer­tains n’étaient qu’à quelques mois de leur retraite, affirme M. Moist. C’est ainsi que l’on récom­pense des décen­nies de bons et loyaux ser­vices ? BCE devrait avoir honte. »

Au cours des trois der­nières années, BCE a éli­miné près de 700 emplois de bureau à Ottawa, dont bon nombre ont été impar­tis à l’extérieur du Canada. Depuis 2009, les pro­fits de BCE ont grimpé de 25 pour cent, pas­sant à plus de 836 mil­lions de dol­lars au der­nier exercice.

« Ce licen­cie­ment est un exemple beau­coup trop fré­quent de l’inefficacité, pour les tra­vailleurs cana­diens, de la théo­rie des “retom­bées” que pri­vi­lé­gient les conser­va­teurs de Stephen Harper, déplore Paul Moist. C’est l’évidence même : les baisses d’impôts consen­ties aux entre­prises ne créent ni emplois, ni inves­tis­se­ments, et elles n’aident pas les Canadiens à se remettre de la réces­sion mon­diale. »

Paul Moist demande à tous les partis fédé­raux d’expliquer clai­re­ment ce qu’ils comptent faire pour créer des emplois et pro­té­ger les tra­vailleurs canadiens.

« Notre pro­chain gou­ver­ne­ment fédé­ral doit se doter d’un plan éco­no­mique qui fera passer les besoins des Canadiens avant ceux des entre­prises », conclut M. Moist.

Les membres et le per­son­nel du SCFP mani­fes­te­ront leur sou­tien aux membres de la sec­tion locale 6004 du SCEP à une assem­blée d’information tenue le 1er avril 2011 devant les bureaux d’Ottawa de BCE, 160, ave Elgin, de midi à 13 h.

Pour de plus amples détails :

Greg Taylor, Relations avec les médias du SCFP – (613) 818-0067 gtaylor@​cupe.​ca

Pierre Ducasse, Relations avec les médias du SCFP – (613) 852-1494 pducasse@​scfp.​ca

Les commentaires sont fermés.