Yann-fievet

Le social est dans l’écologie

Les hommes vont mal et pour­raient aller encore plus mal demain, inca­pables qu’ils sont de sortir des impasses qu’ils ont eux-mêmes fabri­quées. Ce que nous révèle la marche du monde en ces temps de dégra­da­tion mas­sive de l’environnement – tant éco­lo­gique que social – tient en ceci : l’écologie et ses acteurs conti­nuent d’être envi­sa­gés – sou­vent à juste titre – comme les enne­mis du pro­grès social. On ne sor­tira de cette impasse qu’au prix d’une arti­cu­la­tion solide entre le social et l’écologique. Mais, il faudra d’abord aban­don­ner les défi­ni­tions étri­quées de ces deux faces d’un même pro­blème. Le social et l’écologique méritent mille fois mieux que les cari­ca­tures que l’on en fait si sou­vent.

Lire la suite...
Le travail sous la toise de la crise du capitalisme
vendredi 18 septembre 2009
Inégalités / Classes sociales

La crise du capi­ta­lisme – dont l’origine est bien anté­rieure à l’effondrement récent de la finance inter­na­tio­nale – devrait être le pré­texte de remises en cause tant théo­riques que pra­tiques afin de com­men­cer à construire une société plus juste et plus éco­lo­gique. En ces temps de basses eaux du mou­ve­ment social c’est au contraire l’exacerbation des causes du « mal­heur » capi­ta­liste qui l’emportent. La ques­tion du tra­vail est à cet égard l’un des exemples les plus signi­fi­ca­tifs de la sou­mis­sion des indi­vi­dus à des impé­ra­tifs qui leur échappent.

Lire la suite...