Sam-gindin

Repenser le syndicalisme, lutter pour le socialisme

Au cours de la crise des années 30, le syn­di­ca­lisme a subi une muta­tion, en par­ti­cu­lier aux Etats-Unis, pas­sant du syn­di­ca­lisme de métier au syn­di­ca­lisme indus­triel, incarné par la nais­sance du CIO (Congress of Industrial Organizations). Sam Gindin, ancien direc­teur de recherche du syn­di­cat cana­dien de l’automobile, se demande ici quelles muta­tions devrait subir le syn­di­ca­lisme d’aujourd’hui pour répondre à la crise en cours.

Lire la suite...
Du renouvellement de la classe ouvrière comme force sociale

Bien des mili­tants et de mili­tantes hésitent à s’identifier à la « classe ouvrière », concept qui, dans leur esprit, repré­sente des syn­di­cats bureau­cra­ti­sés créés pour repré­sen­ter des sou­tiens de familles mâles et blanches qui tra­vaillent dans des entre­prises indus­trielles. Il y a éga­le­ment le soup­çon que le terme « classe » cherche à enle­ver quelque chose aux autres formes d’oppression et d’identité, ou encore qu’il veut se les subor­don­ner.

Lire la suite...